Auteur Dépression post-partum?
CoraliePosté le: 2003-07-02 22:48   


Ca fait plusieurs jours que je me dis que je devrais vous en parler. Je crois que je fais une dépression Je passe par des phases où je vois la vie en noir, j'ai envie d'être seule, je m'écroule en larmes pour un rien... Et puis, quelques-fois ça va "moins mal", disons que j'arrive à garder le cap!
Le problème c'est que j'ai énormément de mal à me confier... Mon mari voit bien que quelque-chose cloche, je lui cherche des noises pour un rien, et dès que quelque chose ne va pas c'est lui qui prend! Mais je n'arrive pas à en parler d'ailleurs je ne sais même pas ce qui ne va pas! Juste que j'en ai marre!
La plupart du temps, j'arrive à sauver les apparences (même sur le forum, je me force!) mais j'en ai marre!
Je n'ai personne d'assez proche pour en parler, je ne sais plus vers qui me tourner! Mon doc? Depuis que je le revois pour Maëlle, je lui dit que tout va bien, alors il va me prendre pour une folle

Je me relis et je me dis que c'est idiot, parce qu'il n'y a pas grand chose à répondre à ce que j'écris...

Aurélia2Posté le: 2003-07-02 23:02   
Dépression peut-être pas, mais gros blues ça sûrement!

Oh j'étais pas fraiche déjà avec une, alors avec deux! Systématiquement, à 19 heures je me mettais à pleurer, avec la nuit qui tombait on a fini par presque en rire avec mon ami, genre oh lala c'est l'heure où tu vas pleurer non?

Avec la fatigue, le bouleversement hormonal et émotionnel, c'est plus que normal je crois, mais il ne faut pas que tu restes toute seule, parce que sûrement déjà tu assumes beaucoup de choses seule comme toutes les mamans, alors si tu ne peux t'appuyer sur personne à ton tour
En plus ton mari serait sûrement soulagé de savoir pourquoi il se prend des coups de torchon dès qu'il ouvre la bouche, et il est sûrement le premier à pouvoir t'aider, non

Tu n'as pas une bonne copine qui pourrait au moins t'écouter t'épancher?

Tu as le droit d'en avoir marre tu sais, la vie avec un tout petit bébé c'est vraiment particulier, moi je trouvais ça fabuleux et horrible à la fois allez courage, bientôt tu seras moins fatiguée et quand tes filles auront davantage le même rythme ça ira mieux... Et n'oublie pas que parfois il faut penser à toi d'abord ... je suis sûre que c'est un truc que tu dis aux autres sur le forum

Gros bisous Coralie, je pense à toi

Aurélia

CoraliePosté le: 2003-07-02 23:11   
Merci Aurélia.
En plus, j'ai l'impression que je n'ai pas le "droit" de ne pas aller bien. J'ai deux filles merveilleuses qui ont la santé, une maison, un mari... Bref, tout va bien
C'est vrai que je suis crevée, c'est peut-être pour ça que j'en ai marre de tout!

Non, je n'ai pas d'amies assez proches à qui parler de tout ça. Comme je te l'ai dit, j'ai beaucoup de mal à parler quand ça ne va pas, ici c'est plus facile.

Aurélia2Posté le: 2003-07-02 23:25   
La fatigue, ya rien de tel pour miner le moral et puis le souci aussi, même si tout va bien "objectivement", ça n'empêche pas qu'on est toujours soucieuse de tout organiser et faire au mieux pour nos enfants, alors ça use aussi, tu as le droit d'en avoir marre....

Dis-toi que ce que tu n'as pas le droit de faire, c'est de faire porter à tes filles un ras-le-bol qu'elles n'ont pas à supporter directement, et pour ça, tu dois faire attention à toi et à ce que tu ressens, afin de ne pas craquer justement en dépression si ça te rassure, parles-en à ton doc, ne te dis pas qu'il sera , ils ont l'habitude je pense...
Sinon prends les mesures pour te reposer au maximum (je sais c'est pas facile) ou au moins te détendre...

Courage

sylphe2003Posté le: 2003-07-03 06:29   
Come je te comprends .Je me souviens très bien des premiers mois avec mes 2 et de cette fatigue..Je pouvais m'endormir à toute heure et mon qui mangeait tout le temps(dur de le réguler avec les bibs de la mater et le sein ),tout le monde qui me disait que je devrais arrêtre l'allaitement car ça fatiguait .Mon mari qui ne comprennait pas que je sois fatiguée en ayant"que ça " à faire(depuis que je suis au repos il sait ce que c'est ..et c'est lui qui a pété un plomb ).
Bref,n'hésite pas à en parler à ton doc,il ne sera pas surpris du tout .Je ne te dirai pas d'en faire le moins possible car moi je voulais que tout sois bien pour mes et que mêm en en faisant le moins posssible et bien s'occuper de 2 c'est déjà énorme,d'autant plus qu'elles ne sont sûrement pas encore calées sur le même rythme .
Oui,je peux te dire que ça passera et même si tu le sais aussi et bien c'est quand même pas plus facile sur le coup.Acceptes d'aller mal,ne culpabilise pas..et ça ira déjà mieux...enfin bientôt
surtout tiens-nous au courant et je pense que tu auras aussi d'autres témoignages...
D'ailleurs,même si c'est mon 3è qui va arriver,je redoute les premiers mois car je sais qu'ils seront merveilleux mais très éprouvant(et en plus il faudra conduire la grande à l'école,son petit frère qui va être sans elle....).Peut-être qui faudrait créer le club des déprimées ou on se soutiendrait comme dans les mamans au repos,il y aurait sûrement des
candidates
sylvie

CoraliePosté le: 2003-07-03 09:17   
Sylvie,

Excuse moi, mais ça fait du bien de savoir que d'aurtes sont passées par là! Je me sens moins "anormale"
Je crois que je n'ose pas en parler aussi parce que tout le monde me disait que mes 2 seraient trop rapprochées, que j'allais galéré... Tout ça, je le savais, mais c'est dur d'admettre que les gens avaient vu juste!
Mais je ne regrette pas, quand je vois Léane embrasser sa petite soeur, Maëlle qui nous sourit, ça vaut tout l'or du monde
Je crois que je vais quand même en parler au doc, vous avez raison, et puis je ne peux pas rester comme ça! Je ne veux pas que mes filles me voient pleurer, et comme je pleure souvent, ça finira par arriver!
Je vous remercie car vos messages m'ont réconforté, ça fait du bien de se sentir écoutée et soutenue!
J'espère que je ne vous ennuie pas avec mes états d'âme!

SandrinePosté le: 2003-07-03 10:32   
Bonjour coralie1976,

Nous te connaissons toujours pleine d'entrain et prête à soutenir les autres sur le forum. Alors, là, c'est un peu le contraire et c'est tout à fait normal.
Chacun a ses hauts et ses bas et il est normal de le crier haut et fort de temps en temps. Ce n'est pas un droit, c'est une obligation.
C'est vrai qu'il est indispensable d'oser en parler à ton mari, même si tu as des difficultés à mettre des mots sur ton mal être. Et puis, je crois qu'une consultation chez ton doc s'impose. sans faux semblants. Il est là pour te comprendre et t'aider. Alors, n'hésites pas... cours...










sylphe2003Posté le: 2003-07-03 10:43   
Et comme ça dans quelques mois quand je serai en plein dedans et bien c'est toi qui viendra me répondre que ça va mieux
sylvie

naniePosté le: 2003-07-03 11:04   
ma tite coralie

tu as le droit de craquer un peu avec tous ces bouleversements récents dans ta vie!
crie un bon coup ton ras le bol! ca fait du bien! on ne peut pas toujours tout le temps etre prafaite hein
pour que tu te sentes très vite mieux

NiniePosté le: 2003-07-03 11:19   
Allez coralie,

des vitamines et un tout petit peu plus de repos devraient tout faire rentrer dans l'ordre non?

Et puis pleure ça fait sortir ce qu'on a en soi.



Ninie.

tyaraPosté le: 2003-07-03 12:11   
oh la la Coralie je vit exactement la meme chose que toi, mais moi je suis certaine que je fais une petite dépression malheureusement je connais tres bine les symptome............je ne fais pas que me sentir mal, je mange pas beaucoup, j'arrive difficilement a dormir et ce pas a cause de mon bb qui me fais de tres belle nuit! je ne dors pas parce quye je n'y arrive pas!

et dans mon cas plus de repos ne fonctionne pas

comme toi je n'ai personne a qui parler et c'est dure mon copain a remarquer que je n'aillais pas, mais il travaille loin alors dure de se voir mettons. Mes enfants enfin ma fille de 3 ans et demi a aussi remarquer que maman avais cahnger et ca me cé trop injuste pourquoi ne puis je pas arriver a etre heureuse moi

Tout ce que je peut faire c'est de tout faire pour ne pas sombrer plus profond..................

Merci a BBa d'etre la

SophiePosté le: 2003-07-03 12:34   

Quote:

Le 02-07-2003 à 23:11, coralie1976 a écrit:

En plus, j'ai l'impression que je n'ai pas le "droit" de ne pas aller bien. J'ai deux filles merveilleuses qui ont la santé, une maison, un mari... Bref, tout va bien
C'est vrai que je suis crevée, c'est peut-être pour ça que j'en ai marre de tout!



Coralie, comme ça m'attriste de te voir comme ça! Mais tu sais une chose, ben je me sens un peu moi aussi comme ça! Pourquoi ça va mal quand ont à tout pour être heureuse? Ben ça doit être les hormones .
Parfois j'ai des hauts et des bas comme toi... Moi non plus je n'ai personnes à qui en parler, ou bien c'est moi qui veux pas en parler . J'aime pas raconter ce coté la de moi.
Mais ton doc ne te trouvera pas si tu lui dit maintenant! Mieux vaut prévenir que guérir et puis les filles sont encore petites! Mais parfois, je me dis, moi aussi j'existe! Entre les 3 + l'homme pas toujours facile d'être moi-même et d'avoir des moments à moi et je pense que c'est ce qui me rend ... Peut-être toi aussi
En tout cas, je suis prête pour le clubs des déprimé ça nous ferais du bien, non?
Et puis Sylvie et Tyara,
Coralie et je pense à toi pour que tu retrouves ton beau

ValériePosté le: 2003-07-03 13:46   
j'avais écrit un long message et mon pc a planté je le hais des fois celui-là

donc je recommence et je reviens


ValériePosté le: 2003-07-03 14:56   
donc me revoilà

C’est sûr que tu n’es pas la seule dans cette situation mais peu de mères acceptent de reconnaître leur état, non seulement parce que ça met à mal l’image de mère épanouie dont on nous bassine dans tous les magazines et le reconnaître c’est aussi reconnaître qu’on a besoin d’aide, alors à mon avis tu as déjà fait un grand pas et c’est déjà le chemin de la guérison.
Par contre je ne crois pas que le fait que Léane et Maëlle sont rapprochées soit la cause du problème, moi je pense que c’est le deuxième en général qui bouleverse l’équilibre qu’on a établi tant bien que mal après la naissance du 1er. A la naissance du 1er on vit au rythme du bébé, mais quand le deuxième naît ce n’est plus possible parce qu’on ne peut pas remettre tout en cause et essayer de maintenir le rythme du 1er. Donc tu peux déjà arrêter de te culpabiliser par rapport à ce que les gens disent autour de ça.
Moi j’ai mis 3 mois environ pour trouver mon rythme à la naissance de Corentin et pourtant ils ont 5 ans d’écart avec Audrey. Mais j’ai vécu des choses difficiles au moment de la naissance de Corentin et je n’arrivais pas à reprendre le dessus, j’avais l’impression que l’allaitement m’épuisait, Corentin avait un rythme anarchique et Benoît a dû partir en déplacement aux Etats-Unis au moment de la rentrée scolaire. Alors à ma visite post-natale chez le gynéco quand le gynéco m’a demandé ce qui avait pu provoquer la rupture de la poche à 34SA, je lui ai répondu franchement que ma mère s’était suicidée une semaine avant en espérant une aide dont j’avais de plus en plus besoin. Je sombrais de jour en jour et mes idées s’assombrissaient, j’ai souvent regardé le flacon qu’on m’avait prescrit à la mat’ avec l’envie de tout prendre d’un coup, si je ne l’ai pas fait c’est pour mes enfants. Mais tout ce que le gynéco a trouvé à me dire c’est qu’il fallait laisser du temps au temps.
Donc pour pouvoir en parler il faut trouver la personne compétente, mais toi si tu as confiance en ton médecin n’hésite pas, il ne faut pas avoir honte d’avouer que finalement ça n’allait pas aussi bien que tu voulais bien le laisser paraître.
En attendant si ta famille ou tes amis te proposent de l’aide, il ne faut pas la refuser même si on culpabilise de laisser nos bibous ça fait du bien de prendre l’air et de prendre du temps pour ne s’occuper que de soi. Il faut aussi accepter de se faire aider parce que ça permet de récupérer pour mieux pouvoir s’occuper de nos bébés.

Je pense que cette page explique très bien le phénomène, alors ne vous laissez pas sombrer et n’hésitez pas à exprimer votre mal-être, vous êtes loin d’être seules




tyaraPosté le: 2003-07-03 15:48   
Valérie

Merci pour le lien que tu as faite pour le texte sur la dépression post-partum........... cependant je suis toute ils disent que la depression commence habituellement a ce manifester ver 6 a 8 semaines..........moi cela c'est fais beaucoup plus tard, mon bb va avoir 5 mois bientot.

Je suis vraiment décourager............je n'arrive pas a reprendre le dessus.....je fais meme pas la moitier de se que je fesais avant dans la maison et en plus ma fille va a la garderie trois jours semaine!

je suis dans le noir totale et je sais pas comment m'en sortir

ValériePosté le: 2003-07-03 15:59   
ça reste de la théorie parce que peu de femmes accepte d'en parler donc difficile de faire des statistiques au fond

mais pour ce qui te concerne, ne reste pas comme ça Tyara, je ne sais pas comment ça se passe chez vous mais il faut absolument que tu consultes et que tu te fasses aider, peut-être qu'une petite cure de vitamines te ferait du bien, prendre un peu de vacances, changer d'atmosphère

je sais bien que c'est plus facile à dire qu'à faire mais il doit bien y avoir quelquechose qui t'aidera à reprendre le dessus et sortir de cette mauvaise passe

et puis on est là dans tous les cas


tyaraPosté le: 2003-07-03 16:30   
Valérie

Je sais bien que faudrais que j'aille consulter, mais je ne veut pas........et c'est une longue histoire je veut pas vous enbeter avec ca!

Prendre des vacance pratiquement impossible, mon homme travail tout l'été il a ses vacances en hiver.............

Nancy1972Posté le: 2003-07-03 16:47   
Chère Coralie

J'ai vécu de gros baby blues siute à la naissance de mon tout petit je te comprends bon courage parles nous en le plus possible ça fait terriblement du bien de se vider le coeur

Bon courage je t'embrasse

ValériePosté le: 2003-07-03 16:51   
Quote:

Le 03-07-2003 à 16:30, tyara a écrit:
Valérie

Je sais bien que faudrais que j'aille consulter, mais je ne veut pas........et c'est une longue histoire je veut pas vous enbeter avec ca!

Prendre des vacance pratiquement impossible, mon homme travail tout l'été il a ses vacances en hiver.............




tu nous embêtes pas

mais va bien falloir que tu trouves une solution pour te sortir de tout ça parce que ça ne va pas s'arranger tout seul surtout si tu ne dors pas, au bout d'un moment tu vas craquer complètement

et de l'autre côté de l'atlantique on va avoir du mal à t'aider efficacement




tyaraPosté le: 2003-07-03 17:05   
Bon et bien je me lance, je vous raconte mon histoire du pourquoi je veut pas consulter!

Adolescente ne voulant pas vivre dans un monde que je trouvais froid et cruel je me suis jeter dans la consomation........de droque évidament j'ai fais plusieur tentative de suicide et puis je me suis ramasser en psychiatrie, on m'avais deja dit que les médicamnet psychiatrique étais asser fort, alors je me suis lancer. Je me suis inventer des halucination visuel oditive enfin tout la bataclan quoi........ Donc les medecins m'on diagnostique une schizoprénie (totalement fausse ) les médicaments qu'il me donnais étais tres tres fort donc je ne voyais meme plus la vie.......il ma manque un grand bout de plus de 2ans dans ma vie je m'en suis sortie de peine et de misère toute seule en plus

Par la suite j'ai rencontrer mon copain qui m'as donner le gout de vivre, qui m'as donner le gout de faire qulque chose. Je me suis trouver un emploi et puis pafff je suis tomber enceinte apres 6 mois de fréquentation avec mon copain....... cela m'as totalement mis sur un nuage tout a bien été pour la grossesse et l,accouchement et ensuite aussi tout allis a merveille!

Pour le deuxième ce fut difficile j,ai du convaincre mon chum qui a dit oui seulement pour me faire plaisir et puis durant la grossesse j,ai vecue beaucoup de stresse mon copain et moi on s'est pas mal disputer car il a fais des chose pas correct et ben résulat j'ai eu des contractions et je suis rester 5 jours a l'hopital depuis tout va beaucoup entre moi et mon copain mais je me sens mal.........

Je ne veut donc pas consulter a cause de mon passer en psychiatrie

Nancy1972Posté le: 2003-07-03 17:11   
Tyara je comprends très bien ta décision de ne pas consulter et tu as toute mon admiration de t'être sortie de ton enfer et toute seule en plus quel courage tu as ma belle. Je t'envoie un bouquet de et de
ValériePosté le: 2003-07-03 17:14   
je comprends parfaitement que tout soit encore douloureux dans ta mémoire

mais les traitements ne sont pas forcément lourds, par exemple, l'homéopathie ça existe chez vous ça pourrait t'aider à retrouver un peu de sérénité et évacuer tout ton stress accumulé depuis ta grossesse

c'est tout ce qu'on entasse et qu'on enfouit au fond de soi qui finit par devenir pesant et un jour ou l'autre il faut que ça sorte pour qu'on puisse faire la paix avec nous-mêmes et continuer à avancer

oh là là c'est moi qui t'allonges sur le divan alors que j'en aurais autant besoin que toi mais j'ai pas envie de déterrer les cadavres en ce moment et pourtant ....

essaie déjà des traitements par les plantes il faut avant tout que tu retrouves le sommeil, parle avec le papa, il y a sûrement des choses qui te restent encore sur le coeur et évacue tout ce qui t'empêche d'être pleinement heureuse




tyaraPosté le: 2003-07-03 17:39   
Merci Nancy et Valérie le seul fais de vous conter mon histoire a fais du bien.

Oui valérie l'homéophatie existe ici

je ne peut pas parler avec le papa, je veut plus sire que je ne suis pas capable.......je ne veut pas me mettre a pleurer devant lui je sais que c'est stupide mais pour moi pleurer c'est une faiblesse, donc je pleurer toujours lorsque je suis seule.

C'est un epu compliquer hein mais bon je suis arriver a me sortir de pire alors je me dit que ca va passer. et au pire j'enfoie tout en dedans et puis ben j'exploserai plus tard ! je sais mauvaise méthode mais cé la seule que je suis capable d'effectuer

Valérie tu sais des fois fais du bien de parler peut etre pourrions nous t'aider, et des fois juste d'en parler on ne sais pourquoi mais ensuite ca va mieux

Nancy1972Posté le: 2003-07-03 17:45   
Si pleurer est un faiblesse je suis vraiment la plus grande des faibles je pleure très souvent et souvent pour rien hihihi je plaisante.

Attention au refoulement d'émotions par contre ça peut être dangereux pour toi on est là parle nous autant que tu veux

tyaraPosté le: 2003-07-03 17:49   
Nabcy je sais tres bien que pleurer est pas vraiment une faibellesse, mais moi chu pas capable devant les autres.

Je sais que cé pas bon le refoulement d'émotions je fais ca depuis toute petite et puis cé pas beau quand tout sors en meme temps! la les gens se demande ben elle a quoi elle cé finindepuis longtemps cette histoire! cé quoi son probleme!

ValériePosté le: 2003-07-03 17:58   
c'est vrai que tu t'es sortie toute seule de bien pire et je t'admire

mais avant tu étais seule, plus maintenant et c'est ce qui doit faire la force d'un couple là crois-en ma vieille expérience mon précédent mariage a coulé à pic parce qu'on n'était pas très doué pour communiquer et lorsque j'ai coulé une première je ne suis pas allée vers lui pour lui demander son aide

quand on est deux on doit tout partager les joies comme les peines, il tient à toi c'est évident quand il est venu nous faire part de tes soucis quand tu étais hospitalisée le prouve bien, alors parle-lui

et quant à moi, franchement je ne saurais même pas par où commencer, en fait j'ai l'impression d'être une amnésique tellement j'ai refoulé et c'est comme des bribes de souvenirs qui remontent à la surface, un puzzle à assembler, les pièces sont toutes dans le désordre et en fait quand ça remonte, je secoue la tête pour oublier vite, très vite ....
je ne veux pas assembler le puzzle, sûrement que la vérité me fait peur ....


tyaraPosté le: 2003-07-03 18:41   
on se parle bcp moi et mon , Mais il essaie tout pour me faire aller mieux, et je me sens mal de lui dire que ca fonctionne pas

tu sais je me suis longtemsp senti amnésique et puis lorsque j'ai accepter de laisser monter les souvenir, ce fut difficile comme si je revivais encore une fois cette atroce épruve qu'est une agrssion sexuelle. Mon beau pere du temps mais cé ce qui m,as permis de me sortir de la consomation de drogue

ValériePosté le: 2003-07-03 18:51   
ah non je ne me priverai jamais du chocolat

écouter parler les autres ça nous fait toujours relativiser finalement parce qu'on a tous des coins plutôt sombres de notre histoire

ben si ça fonctionne pas tout de suite, faut continuer quand même parce que ça fait du bien quand même et il arrivera bien un moment où ça ira mieux

quand je pense au mois de septembre 2002 et à ce topic-là , ça va beaucoup mieux et pourtant j'étais bien bas, alors y'a de l'espoir


tyaraPosté le: 2003-07-03 19:16   
Valérie, j,ai lu le topic que tu avais mis le lien mais j'ai pas trop bien saisie l'histoire

La vie est bizarrement faire avec tout ce qui m'est arriver depuis la naissance je suis bien placer pour en parler! Car a ma naissance les docetru croyais que j,aillais mourir je les ai fait mentir tant pis pour eux et je continue ainsi depuis

Nancy1972Posté le: 2003-07-03 19:26   
Tyara je fesait une blague quand je parlais que j'étais la plus grande des faibles pcq je pleurais j'espère que tu ne l'as psa mal pris

Je sais que ce n'est pas toujours facile de parler de nos émotions j'en garde vraiment beaucoup pour moi, j'essaie d,en parler le plus possible au fur et à mesure mais pas toujours facile. Mon est pareil il ne parle pas il garde tout pour lui

tyaraPosté le: 2003-07-03 20:08   
j'avais tout compris Nancy
ValériePosté le: 2003-07-03 20:41   
Quote:

Le 03-07-2003 à 19:16, tyara a écrit:
Valérie, j,ai lu le topic que tu avais mis le lien mais j'ai pas trop bien saisie l'histoire



si c'est le début de l'histoire qui te manque, le voilà

sinon qu'est-ce que tu n'as pas compris


CoraliePosté le: 2003-07-03 21:27   
Bonsoir tout le monde,

Aujourd'hui, je suis allée voir une collègue qui a accouchée (ici c'était Rififi!). Elle rayonne de bonheur Pourquoi pas moi? Bien sûr, je l'ai "jouée cool", la façade parfaite
Contrairement à Tiara et Valérie je n'ai rien qui puisse expliquer cet état...


ValériePosté le: 2003-07-03 21:38   
ton état est dû à la fatigue liée à la grossesse, à l'accouchement, aux nuits hachurées ainsi qu'à la chute hormonale, c'est ça la dépression du post-partum et rien d'autre alors ne va pas dire que tu as moins de raisons, c'est comme ça c'est tout maintenant faut réagir et ça va s'arranger

et ta collègue elle peut très bien faire comme nous toutes : simuler ...


CoraliePosté le: 2003-07-03 21:43   
Je sais bien mais je me sens ridicule Je regrette déjà de vous en avoir parler... Et pui, j'ai du mal à être honnête avec moi-même...

ValériePosté le: 2003-07-03 21:54   
faut pas te sentir ridicule et ça fait du bien d'en parler même si ça ne règle pas tout

tu sais y'en a sûrement beaucoup qui n'ont pas le courage de l'avouer


CoraliePosté le: 2003-07-03 22:05   
Ce soir, je suis rentrée, Léane n'avait pas fait la sieste avec sa grand-mère, elle a fait le brin pendant 2 heures dans son lit. Donc, on ne peut pas dire qu'elle était spécialement calme, j'ai dû faire à manger, allaiter Maëlle et m'occuper de Léane en même temps... Mon mari est rentré à 19h. Puis mon frère a débarqué pour avoir accès au minitel pour voir les résultats du bac techno (qu'il a eu). Duc oup, ma mère a fait manger Léane pendant que je finissais de m'occuper de Maëlle.
Enfin, nous avons eu droit au champagne pour fêter le bac de mon frère! Maëlle et Léane dorment, ALORS POURQUOI JE PLEURE?

Je vous jure, j'en ai ras-le-bol!

ValériePosté le: 2003-07-03 22:15   
parce que tu es fatiguée, que le rythme s'est accéléré depuis la naissance de Maëlle et qu'il faut du temps pour accuser le coup, tu verras au 3ème ça va mieux

je plaisante mais moi aussi j'ai des passages où je pète les plombs lundi matin j'ai balancé le linge, la panière de pinces à linge au travers de la figure de Benoît pour une bêtise

franchement ça va pas bien parfois et ce soir je vide aussi mes glandes lacrymales ça fait du bien de se décharger des tensions accumulées, c'est comme ça


tyaraPosté le: 2003-07-03 22:20   
Coralie

je dit comme valérie tu as pas moisn de raisons que nous d'etre dans cette état!

Moi aussi je pleure pour des rien et j'ai pas nécésairement des bonnes raisons hien

chamallowPosté le: 2003-07-04 00:01   
Bonjour les filles, je passais par là, puis-je adhérer à votre association de dépressives post-partum ? Je vous assure, je suis un bon élément...

Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises raisons de pleurer...
"tu as tout pour être heureuse", une phrase qui devrait être interdite, des mots qui enfoncent et qui culpabilisent...

Pour mon 1er, je n'ai pas eu de cafard, pour le 2ème, pas au début.
Mais plus ça va (Rémy a 5 mois) plus j'ai envie d'être seule, de me coucher et de ne plus me réveiller, je suis en manque permanent de sommeil, je hais la terre entière surtout les hommes, récemment je voulais partir vivre seule et quitter le père que je ne supporte plus.
Je précise que j'ai tout pour être heureuse. Mais pourtant je ne le suis pas pour l'instant.
J'ai espoir que cela revienne car à mon avis la petite enfance (0-3ans) est très éprouvante et ca allait mieux depuis les trois ans de Julien... Avant que je retombe enceinte.
A mon avis, c'est un mauvais moment à passer. Oui, moi j'ai pas honte de l'écrire, la petite enfance c'est rude pour les nerfs et ce n'est pas toujours une partie de plaisir.
Le malheur dans notre société, c'est que l'on doit toujours sauver les apparences, raconter à l'extérieur comment votre bébé est merveilleux, mange bien etc... et taire tout le reste (les hurlements, les disputes, les cacas par terre, les maladies infantiles, les draps pleins de vomis en pleine nuit, les réveils nocturnes). Vous voulez pas être fatiguées après ça ?
Ca se fait pas de dire : "c'est l'enfer, j'en ai marre".

Bien sûr comme vous je suis folle de mon aîné dès la première seconde où je l'ai vu. Mon coeur déborde d'amour pour lui. C'était un bébé magnifique et je me suis éclatée à pouponner...

Mais tout de même, aujourd'hui qu'il a 3 ans : plus de bibs, plus de couches, il s'habille, mange, va au WC presque seul, nous parle et nous fais rire, raconte sa journée d'école, nous embrasse etc...
Même si s'occuper d'un nourisson est extrêmement épanouissant pour une femme, les corvées qui en découlent sont tout de même très lourdes et répétitives.
Et en plus sans aucune reconnaissance de quiconque, surtout les maris qui rentrent du boulot : comment ça tu es fatiguée ? Mais tu n'as rien d'autre à faire

Ne vous découragez pas les filles, ça va revenir. Ne nous gênons pas pour en parler entre nous, on est sur le même bateau. C'est surement pas vos maris qui peuvent comprendre mais entre nous "on sait ce que c'est".

tyaraPosté le: 2003-07-04 04:29   
Chamallow tu es effectivement un tres bon élément pour notre club des dépressive post partum

Au moins on est encore capable de se faire rire cé un debut non?

Ma journée a pas si mal été mais je suis épuiser...... je n'arrive pas a faire tout ce que j,ai a faire car vu que je ne mange pratiquement pas les énergie se font rare! Et en plus que je dors pas beaucoup bonjour la fatique je vous dit pas hien

Mais bon ici au quebec il est 22h30 alors je saute dans le lit rejoindre les bras de morphés

sylphe2003Posté le: 2003-07-04 06:18   
Coralie,tu ne t'es pas dit que ta collègue aussi elle cachait peut-être les apparences
CoraliePosté le: 2003-07-04 08:59   
Peut-être qu'elle sauve aussi les apparences effectivement!
Je suis désolée de dire ça, mais ça fait du bien de voir qu'on est plutôt nombreuses dans ce "club"!
Ce matin, ça va mieux! Maëlle a bien dormi même si elle s'est réveillée cette nuit (je crois qu'elle est en train de passer à 6 tt ) Elle a fait 20h/1h/6h30 du coup j'ai mieux dormi (jusqu'à 8h30 )
Je me sens mieux...
Chamallow: à propos des maris et du 'tu n'as que ça à faire": c'est tout à fait ça, et quand je demande de l'aide à mon mari, ça commence par un "chacun son boulot" puis "t'as qu'à demander à ta mère". Mais je me suis marié avec qui: ma mère? Non, alors à qui de gérer la famille avec moi?
Je dis ça mais en même temps, comme il est agriculteur, il peut parfois emmener Léane à la ferme et il le fait, et j'ai honte de le dire mais ça fait du bien!
Pourtant elle est un ange, pas difficile du tout sans me vanter
En tout cas, merci d'être là les filles, grâce à vous, je me sens mieux!

ValériePosté le: 2003-07-04 09:08   
tu vois ça faisait du bien d'en parler, au moins on se sent moins coupable parce qu'il n'y a pas que nous à être dans ce cas

bienvenue au club Chamallow


Kristel9Posté le: 2003-07-04 11:18   
Bonjour

Je comprends aussi ce que vous traversez car c'est la même chose pour moi ! J'ai beaucoup de mal à me confier.
Je ne sais pas si je serai la bienvenue parmi vous car mes posts sur BBA sont souvent laissés de côté Dès fois dans certains topics, j'ai l'impression d'être de trop et cela n'aide pas forcément.

En tout cas, le site de BBA et le forum sont vraiment super.
Félicitations à LN et à toutes les personnes qui font que cela soit génial !


Sophie lpPosté le: 2003-07-04 11:18   


Je pense que je peux adherer au club car je suis dans la meme situation que vous et encore je n'ai qu'une petite puce qui est adorable car elle fait ses nuits . Mais j'ai l'impression d'etre tout le temps déborder et de courrir partout, je m'énerve contre mon mari à la moindre contrariete par exemple il prends son temps pour le petit dej alors que moi je l'ai pris en 5 minutes. Alors j'ai l'impression de tout gérer et que dans le couple il ya deux vitesses une qui courre tout le temps (maman) et l'autre qui est plus cool. Alors evidement je m'énerve. Mais bon je pense que cela passera. Je suis d'accord avec vous quand on me demande comment ca va alors la réponse de la maman épanouie "Ca VA" car on n'a pas le droit de se plaindre, d'être fatigué et de demander du temps pour nous car la venue d'un bébé doit étre source de bonheur.

Mon problème je pense est que j'ai eu une maman qui s'occupait pas du tout de moi ni de son intérieur et donc je veux toujours trop en faire et etre une maman parfaite.

Cela fait du bien d'en parler ca soulage de voir qu'il y a des femmes qui ressentent la meme chose que moi.

Toutes ensembles nous allons passer ce cap difficile

Bon courage à toutes

CoraliePosté le: 2003-07-04 11:28   
Kristl: tu es la bienvenue ici! A mon avis, tu as l'impression d'être parfois mise de côté car tu ne viens pas souvent. Mais, ici, je crois que nous devons faire attention aux autres car c'est trop important pour le moral

Sophie: je me reconnais dans ce que tu racontes!


chamallowPosté le: 2003-07-04 14:02   
Kristl9
Je suis sûre que tu n'es pas plus délaissée qu'une autre sur le forum mais on est si nombreuses ! moi aussi ça m'est arrivé de poster un truc auquel personne ne répond comme à moi aussi ça m'arrive d'oublier de répondre à un message
Tu n'est pas inscrite depuis longtemps, tu vas voir, tu vas nouer de vraies amitiés mais c'est comme dans la vraie vie : il faut parfois un petit peu de temps

En tout cas bienvenue dans ce club, même si comme dans les "co-régimeuses" on espère vite en sortir !

Sophie ton récit est celui de bcp d'entre nous...

En fait je te dis merci, car je n'ai jamais parlé de ça sur le forum et ça fait un bien fou de se savoir comprise. Mais moi je savais que c'était normal et qu'on y passait toutes plus ou moins. Je me disais juste que j'avais au moins la chance de ne pas avoir déprimée pour les 2 naissances.


C'linPosté le: 2003-07-04 16:37   
Je vais tout lire après...mais comme ma fille devrait pas tarder à se réveiller je tape d'abord mon message...

Dites je peux m'inscrire aux clubs...

Ben moi pour les 2 ça a été bien après 8 semaines;.. enfin pour le 1er c'est passé vite... mais là visiblement c'est décidé à s'installer.

2 jours que je pour un rien... que je ne supporte plus mes gamins...

Bon faut dire qu chez moi la déprime c'est fréquent... va vraimetn falloir que je me décide à consulter... mais bon ça veut dire revenir à mon enfance et je l'ai enfoui bien profond

Kristel9Posté le: 2003-07-04 17:20   


Chamalow : Je suis sur le forum depuis avril 2002 donc cela fait quelques temps. Je ne poste pas souvent car dés fois je me dit c'est pas la peine, tout le monde s'en fout ! Je sais qu'il faut laisser du temps mais parfois c'est dur.

Sinon pour en revenir au sujet, j'ai aussi tout pour être heureuse mais je ne le suis pas. Quentin est un petit garçon adorable, mon homme s'occupe très bien de nous... Mais comme Sophie j'ai l'impression de tout gérer et c'est parfois pesant. J'ai l'impression de ne pas avoir le droit à l'erreur, pas le droit de me plaindre, pas le droit de dire stop j'ai besoin d'un break.

Heureusement qu'il y a de très bons moments et quand on a un petit bout qui nous sourit cela nous motive pour continuer.

Bon allez je vous laisse et vous souhaite un bon week-end, à lundi




tyaraPosté le: 2003-07-04 18:08   
Kristl

Comme je me suis reconnue quand tu as dit pas le droit a l'erreur, pas le droit de dire stop ,pas le droit de pas mal de chose hein! Pourtant ne sommes nous pas des etres humain nous aussi?

Pourquoi ai-je l'impression de courir courir tandis que mon homme lui a l''air calme et relax....quand il me dit prends sa mou relax mon amour je voudrais l'étriper! pas le temps de relaxer moi ben trop de chose a faire

Mais bon je m'en vais au salon de coiffure la me fais teindre les cheveux j'y ai bien droit

chamallowPosté le: 2003-07-04 21:38   


Kristl j'ai vu que c'était avril, mais je croyais 2003 . Moi je suis arrivée en novembre 2003. Mais si, tu vois bien que l'on as envie de te répondre

Ben oui nous on court partout sans s'arrêter et eux se relaxent, c'est très masculin comme comportement. Si on se relaxait pour de bon en rentrant du boulot, ça leur ferai tout drôle de trouver la maison en vrac, le dîner pas prêt etc... On devrait créer un syndicat et faire une grève

D'ailleurs j'ai commencé ma 1ère soirée de grève. Ce soir, tout juste rentré du boulot, Monsieur est parti se "détendre " avec un collègue et rentre à peine. Donc, moi aussi, j'ai pris un livre passionnant et j'ai tranquillement bouquiné sur le canapé après avoir couché Rémy. J'ai juste préparé une soupe pour Julien et là c'est son père qui va lui donner, si il veut que son fils mange ce soir. Moi je vais pas à table (comme ça il verra comme c'est drôle de manger seul) je suis sur BBA et c'est drôlement mieux.

Par contre, malgré mon ras-le-bol, je pleure pas du tout. J'ai juste une énorme boule de haine et de colère et ça l'emporte sur le reste.
Y a comme une injustice quelque part, les hommes (je parle surtout du mien) ont juste le souci de travailler et puis point, il rentrent chez eux se faire servir. .
Moi j'ai le souci de :

- travailler, mon congé parental n'est qu'une parenthèse, je serai bien forcée d'y retourner
- faire le ménage
- faire les lessives
- faire à manger
- m'occuper des enfants (coeff énergie : 10)
- gèrer les comptes
- m'occuper de l'administratif, papiers... (coeff énervement : 10)
- m'abrutir dans les supermarchés et rapporter des sacs de bouffe
etc
etc
etc
et c'est pareil pour nous toutes, allez-y à vos listes ça fait du bien.
Moi ma phrase préférée chez lui c'est : "dis tu as entendu que Rémy pleure ?" (ça fait une heure que j'essaye tout pour le calmer)
Ah oui, moi aussi j'ai la version qui dit "qu'est ce qu'on mange ce soir ?" Ah, la profondeur des réflexions masculines, et l'étendue de leur vocabulaire

Je pourrais en écrire des pages donc j'abrège en terminant par une anectode vécue qui pour moi symbolise "le bonhomme" dans toute sa splendeur. Un jour, je faisais la queue à la pharmacie quand le monsieur derrière moi (la cinquantaine) m'aborde en me disant "vous voulez pas me laisser passer, il y a beaucoup de monde et j'aime pas attendre". J'ai eu un rire nerveux et j'ai refusé il a râlé que j'étais pas sympa. J'ai senti des bouffées de haine et une envie de lui hurler dessus m'envahir mais je n'ai rien dis. Quand je suis sortie, j'avais encore le coeur à 2000 de colère.

Courage les filles, avant on n'avait même pas le droit de voter, y a quand même eu une avancée pour nous


ValériePosté le: 2003-07-04 22:01   


après une journée passée dans les bouchons, ça fait du bien de vous lire ça défoule mais j'en avais du retard

Kristl9 : moi je fais figure de fossile du forum 1er janvier 2002 c'est pas facile de faire sa place mais je persévère, au début c'était tellement intimiste qu'on avait l'impression de déranger et maintenant il y a tellement de monde qu'on se perd dans les méandres et moi j'ai peur de la foule alors je me cantonne à deux ou trois topics et le reste je me contente de lire en général et moi je ne poste pas, pas parce que je pense que tout le monde s'en fout mais plutôt que ma vie n'est pas intéressante mais j'essaie d'aider les autres quand je peux si les sujets ne sont pas trop polémiques sinon je m'abstiens


noun'sPosté le: 2003-07-05 20:38   
salut a toutes
Juste un petit bouquet en esperant que vos morals vont mieux.

CoraliePosté le: 2003-07-06 11:24   
merci Noun's!

Bon aujourdh'ui, c'est une journée Bof! Faut dire que ça fait 2 soirs qu'on va coucher tard... J'ai accepté des invitations car mon homme râlait qu'on ne sortait plus... Il s'en fout, c'est pas lui qui se lève pour les filles le lendemain...
Du coup, je suis sur les rotules et le moral s'en ressent!

Autre chose qui me fout le bourdon, c'est l"eventualité de la fermeture du forum Qu'est-ce qu'on va faire si ça ferme? De nouveau déprimée chacune dans notre coin? Je sais pas pour vous, mais moi, depuis que ce topic est ouvert, ça va un peu mieux, car je sais que je peux venir ici raconter mes petites misères et être comprise et entourée...

chamallowPosté le: 2003-07-06 12:53   
les filles

Coralie tu peux pas négocier les sorties ? d'accord pour bouger, mais la journée, pas le soir, par exemple.

Moi j'aimerai bien que l'on sorte, mon homme ne veux jms rien faire le week-end. La journée en semaine, je suis plus ou moins enfermée (seules sorties : chez papa-maman, une copine et le supermarché ). Uil faut dire que son boulot est pénible, 10 h./j en moyenne alors le w-e il dort jusqu'à midi. Depuis la naissance de Rémy on est sorti une seule fois, on a été picniquer à la rivière et se baigner avec des amis.

Aujourd'hui, levée depuis 6h00 je n'ai fais que des trucs passionants : couches-biberons-linge-ranger la maison-préparer repas. C'est 13h00, mon homme viens juste de se lever il a bu son thé tranquille, lui. Mon j'ai l'impression d'avoir déjà vécu une journée et je voudrai aller me coucher.

Je viens 5 mn ici et c'est la 1ère chose agréable que je fais, mais bébé pleurniche donc je vous laisse.

CoraliePosté le: 2003-07-06 15:23   
Cham': je sais ce que c'est! Vendredi soir, on est rentré à 1h30, endormie à 2h... Première tt 6h15, et Maëlle n'a pas voulu se rendormir donc debout... Je demande à mon homme si il veut bien se lever pour s'en occuper, car j'ai déjà fait l'effort d'aller chez les copains alors que je suis , il m'a répondu, tu rigoles je !
Ensuite, j'avais du ménage à faire, et l'après midi, Maëlle n'arrivait pas à se rendormir, donc je passe 1/2 heure avec elle, il repasse à la maison, et me dit: t'as encore rien fait? Comme une idiote je me suis mise à
Hier soir rebelote, couchée à 2h du mat', Maëlle tète à 6h redors jusque 7h15 puis debout! Je suis

Pour me soulager, ma mère nous avait invité à mager ce midi (ils habitent à 50m) et lui se plaignait à table qu'il était fatigué


chamallowPosté le: 2003-07-06 23:25   
Coralie, je compatis, j'ai le même à la maison
Comment ne pas être déprimées avec des bonhommes pareils ?
Moi il s'est plains d'être fatigué après l'accouchement car il avait dû attendre des heures et en plus il a dû rester debout dans le couloir, car on l'a fais sortir pendant que l'on me faisais la péridurale le pauvre ! C'est pas tout, il a dû se lever à 2h00 du matin (il a râlé quand je l'ai réveillé). Moi j'étais en contractions depuis 22h00, j'ai attendu tout ce que je pouvais (j'étais à 4 en arrivant à la mater) et en descendant les escaliers, j'ai dû m'arrêter et m'accrocher à la rampe à cause d'une contraction. Et il m'a dis "arrêtes de crier comme ça, les voisins". Au petit matin quand la puéricultrice est venu chercher des vêtements pour bébé, on s'est aperçu qu'il était rentré en remportant la valise de bébé
Aujourd'hui il n'a jamais donné un biberon ni changé une couche (sauf exception, contraint et forcé).
J'arrive même plus à pleurer, je suis trop en colère, contre lui et contre moi-même. Mais bon, maintenant que les enfants sont là, que faire ? Attendre et espérer
Vraiment j'espère que ça s'arrangera pour vous et que vos maris soient un peu gentils de temps en temps car je ne souhaite à personne ce que je vis.
Je croyais pas raconter un truc aussi privé un jour, mais vraiment,je me sens déjà mieux et ça fait un moment que je ressens ce besoin.

tyaraPosté le: 2003-07-07 03:27   
Bonjour a toutes

MOn week-end cé tres bien passer je suis en forme.......je suis aller faire une balade a cheval ca a fais du bien

Je vous comprends avec vos hommes......malgré que le mein ne soi pas comme ca......oki donne pas les biberons ni ne change la couches ni ne donne a manger, mais il aider du mieux qu'il le peut......il est vraiment exceptionnel vous saver alors je me sens encore plus triste d'etre déprimer avec un homme aussi merveilleux

Mais bon enfin je voulais souhaiter bon courage a toute et sourtout a chamalow et kristh...........vos homme ne font pas expres vous saver cé leur organe masculins qui les dirrige lolllll

CoraliePosté le: 2003-07-07 08:40   
Ce matin, il s'est levé! Ca fait du bien de dorimir! Maëlle s'est endormie à 22h30 hiers oir, mais un voisin avait des veaux qui s'était échappé et je suis allée l'aider à les rentrer... Ah la campagne... Du coup, tt à 5h30, et mon s'est levé à 6h15 avec la miss, moi dodo jusqu'à 8h00, le pur bonheur!
Comme quoi, la fatigue joue un grand rôle sur le moral car ce matin ça va beaucoup mieux...
Et puis, j'ai RDV ce soir chez mon doc, je ne veux rester comme ça avec le moral en dent de scie... Je vais aller le voir, on verra bien ce qu'il me dira!

noun'sPosté le: 2003-07-07 11:35   
salut a toutes!
Heureuse de voir que cela va mieux Coralie et jespere que cela ira encore mieux quand tu en auras parle ton doc
Donne nous des nouvelles de ton moral
Moi je vais bien même si les debuts ont ete difficiles, je vais mieux (au niveau de la fatigue et donc du moral depuis que je donne un bib par jour a Gwendal car comme ca je peux le laisser a son papa ou a ses grand parents pour respirer et moccuper de moi.
a bientôt

ValériePosté le: 2003-07-07 13:29   
Coralie tu as pris la bonne décision

c'est vrai que la fatigue finit par nous anihiler complètement, j'en profite en ce moment Benoît est en vacances et il me laisse dormir de temps en temps, ça fait du bien de dormir, de rester au lit surtout parce que j'ai beaucoup de mal à me rendormir, je me gèle dans mon lit pire que si on était en plein hiver je ne sais pas ce que j'ai

Chamallow : j'espère que le papa va se réveiller un peu et qu'il va un peu mettre la main à la pâte




Kristel9Posté le: 2003-07-08 13:44   
Bonjour,

Merci pour vos message, cela fait très plaisir.

Le moral ne va pas mieux mais j'ai bien l'intention de m'en sortir, je ne veux pas couler.

J'ai de plus en plus de mal à faire les taches à la maison, la fameuse liste de Chamallow. Je m'occupe de Quentin et fait le minimum pour le reste. J'ai quand même organiser les vacances hier sinon on ne serait pas parti.

Ce n'est pas évident de trouver la force tous les jours pour lutter mais il faut bien. On ne doit pas flancher. Il y aura des jours meilleurs mais en attendant il faut passer se battre.

Je ne sais pas si c'est lié à l'accouchement, si ce sont les hormones qui nous rendent moins patiente, moins tolérante, moins cool ou si c'est un autre problème.

En tout cas, pour mion fils, je m'en sortirai !


CoraliePosté le: 2003-07-08 15:34   
les filles,
Je trouve enfin 5 min pour raconter mon RDV d'hier! Mon doc, a été super , tout d'abord il m'a dit qu'il voyait bien que ça n'allait pas à la façon dont je lui répondais que ça allait! Paraît que j'en faisais de trop... Sinon, il m'a donné des vitamines pour me requinquer un peu! Il m'a dit que je devais parler le plus possible

ValériePosté le: 2003-07-08 16:39   
finalement on camoufle pas si bien que ça
et pour parler tu sais où aller

courage Coralie ça va finir par s'arranger



CoraliePosté le: 2003-07-08 16:42   
Je t'avoue que ça va déjà mieux... Rien que le fait de ne pas être la seule et d'être prise au sérieux... Ca y fait beaucoup!
Merci les filles

ValériePosté le: 2003-07-08 19:01   
je suis un peu fatiguée je voulais encourager aussi Kristl mais mes neurones fatigués on zappé l'information
et maintenant je ne peux plus modifier mon message

c'est vrai que l'an passé j'étais très bas et malgré les difficultés rencontrées avec Corentin c'est lui qui m'a donné la force de continuer




au fait ça vous l'a déjà fait d'avoir l'impression que les informations reçues ne vont pas jusqu'au bout, ne montent pas jusqu'au cerveau en quelque sorte, c'est difficile à expliquer disons que par moment on me parle de quelquechose mais ça ne tilte pas mais alors pas du tout et en fait je réalise mais au bout de 5 minutes


chamallowPosté le: 2003-07-08 20:08   



Kristl : quand tu dis on ne dois pas flancher, je suis pas trop d'accord : on a le droit de craquer et d'être fatiguée. Les enfants ont les a pas faits toute seule. Nos maris doivent nous aider. Et quand on flanche il est normal qu'ils prennent le relais, non mais ! on est pas des esclaves

Valérie ça me l'a déjà fait, comme on dis "t'imprimes plus". Surtout le soir, je suis en panne.

Coralie tu as bien fait d'aller au docteur, moi aussi je lui en ai parlé, de toute façon les gens le voit quand tu vas pas bien

Courage à toutes et bonne soirée

milliPosté le: 2003-07-08 21:15   
coucou les filles

je viens de lire tomber sur ce topics et franchement, j'ai une seule chose à dire :merci d'avoir ouvert ce sujet..au moins le tabou est brisé
moi aussi j'ai souvent des coups de cafard, envie de pleurer (la fatigue n'est certainement pas étrangère au phénomène) et je crois que dans ces moments là ce qui sauve c'est de voir le rire de son petit bout, de se dire que l'on forme une famille
voilà je voulais juste vous dire courage on s'en sort toujours





satsukiPosté le: 2003-07-08 21:26   
Désolée Coralie, je découvre ton topic que maintenant
Contente de voir que tu reprends du poil de la bête
Et contente aussi de voir que je n'ai pas un bonhomme comme le votre ! Remarquez, j'ai un peu mis les points sur les i et lui ai fait comprendre que ce n'est pas parce que je suis toute la journée à la maison que je dois me transformer en bonne à tout faire
Moralité : il ne fait aucune remarque sur le ménage
et il est tellement gaga de sa fille, qu'il la dorlote toute la soirée !
et j'avoue aussi que dès que le coup de fatigue pointe son nez, je file chez mes parents et ma maman s'occupe de ma nénette la nuit, pour son plus grand plaisir
Je vous souhaite plein de courage à toutes et surtout : communiquez !

CoraliePosté le: 2003-07-10 08:06   
Salut Sat', c'est gentil de nous rendre une visite!

Je suis vannée, Maëlle a l'air de vouloir passer à 6 tt du coup, elle ne fait plus qu'une nuit sur 2! Et ce matin, debout à 5h45 car contrairement à toi Sat', c'est mon homme qui m'a mis les points sur les i! En gros, il m'a dit que j'étais payée pour m'occuper des filles et de la maison... Il n'a pas complètement tort, et j'ai passé la soirée à pleurer!
Du coup, comme je ne tiens pas le choc je pense sérieusement à arrêter l'allaitement Et ça me fait Mais je ne peux pas continuer comme ça!

SandrinePosté le: 2003-07-10 09:32   
Bonjour,

Je viens vous lire de temps en temps, discrètement...

Aujourd'hui, petit message de soutien à chacune d'entre vous:




CoraliePosté le: 2003-07-10 09:51   
Merci Sandrine
Bon, mon s'est écrasé le pouce ce matin, du coup, doc et cet Apr-s midi, radio! En tout cas, c'est pas beau à voir...
Pour mon , en fait, il n'a plus le temps de m'aider car on a commencé la moisson mais il n'a pas vraiment de tact, c'est pour ça qu'il me fait . Malgré tout, c'est le meilleur mari et père que l'on puisse trouver
Allez, voici ma nouvelle devise: ça ne peut pas être pire...... Ca ira mieux demain

satsukiPosté le: 2003-07-11 13:26   
comment ça, Coralie, tu es payée pour garder les filles et la maison ?
Il parle des allocs ton petit mari ?
c vrai que pour le tact, on peut mieux faire
le plus important n'est pas ce que tu dois ou ne dois pas faire, c'est qu'en ce moment tu ne te sens pas bien moralement et que dans ces cas-là on attend des proches qu'ils nous soutiennent. Peut-être que ça, ton mari pourrait le comprendre, non ?
C sur qu'avec un doigt en moins, il va avoir un peu plus de mal à t'aider
Pour l'allaitement, ce serait peut-être plus sage d'arrêter et tu ne serais pas une mauvaise mère pour autant. Entre fatigue et culpabilité, fais-ton choix !
et .... bon courage !

sylphe2003Posté le: 2003-07-17 13:48   
Alors les filles,comment allez-vous
sylvie

CoraliePosté le: 2003-07-17 21:58   

Grosse crise de couple, Maëlle qui refuse de boire le bib', épuisement total!
Voilà pour résumer!

chamallowPosté le: 2003-07-17 22:20   
Pareil que Coralie, sauf que Rémy boit bien
J'ose même pas en parler, je vais vous ratatiner le moral.
Bon courage à vous les filles
Et les autres ?
Bises

GlayanPosté le: 2003-07-17 22:49   
allez les filles, courage!
c'est vrai que le moral joue beaucoup, mais vos sont beaux, mignons et bonne santé, alors pour eux il faut aller et essayer de se resaisir même si ce n'est pas evident je sais!
et puis tous les problème on une solution, il faut parler, parler et parler...
C'est vrai je n'ai pas connu une baby blues trsè intense quelques jours, mais j'ai tellement focalisé sur ma puce que je me suis repris et me disant en + qu'elle ressentais tout ce qui se passait, alors j'ai positiver et voilà!

allez, courage!

plein de pour vous toutes!


valou@@@Posté le: 2003-07-18 07:45   
bon ben voila je viens de rejoindre le club ma vient d'avoir 14 mois et j'en suis encore à avoir envie de pleurer pour rien le probleme chez moi c'est que j'ai envie mais que je n'arrive pas

c'est un cumul de tout comme vous le bonhomme qui fait rien car il trouve deja qu'il bosse a l'exterieur et que c'est suffisant et que l'on a aucune raison de se plaindre c'est le pied de rester chez sois à rien faire (mon oeil) pour moi le temps du congé maternité car j'ai repris mon travail mais bon c'est coutume que le travail des femmes et moins fatiguant.

les petites reflexions de la famille si ça va pas qu'est que ta été en faire un 2eme ben parce quel'on croit que cela va toujours s'arranger.

et arrive un soir comme hier soir, ou pour une fois j'arrive à m'organiser un resto avec des copines pour decompresser et se plaindre un peu je debranche mon telephone et quand je le rallume il y a des messages sur le repondeur qui dit que "il peut arriver n'importe quoi au enfants que je suis pas joignable et que l'on va s'expliquer quand je vais rentrer

car le peu de fois ou je sors il faut qu'il puisse m'appeler pour savoir avec qui je suis, ou je suis et qu'est que je fais
car c'est sur qu'a chaque fois que je sors les petits vont avoir un truc de super grave

donc hier soir j'en ai eu marre et je lui est dit que c'etait fini que j'en pouvais plus et que l'on se separé.

et le 1er truc qui me dit c'est "c'est toi qui part?" bah bien sur c'est moi qui vais me retrouver dehors avec les enfants je lui dit non alors il me dit donc tu me fou dehors. et apres pour les enfants on fait comment c'est toi qui les garde ou moi ou alors un chacun qui me fait alors qu'en temps normale il s'en occupe pas.

bref le pire j'ai un peu l'impression qu'il a preparé son coup et qu'il preferai que se soit moi qui prenne la decision pour pouvoir dire au autre à mais moi j'ai rien a me reprocher c'est elle qui a voulu me quitter.

bon j'ai ete longue mais sa fait du bien de se confier un peu

voila comment se fini 11 ans ensemble


CoraliePosté le: 2003-07-18 08:28   
Valou: Je suis désolée de voir que vous en êtes arrivés là Moi ce n'est pas encore le cas! Disons que pour l'instant, on a du mal à communiquer et que j'ai les nerfs à fleurs de peau!
Tu vas vraiment te séparer de lui?
Je crois que de notre côté, on a besoin de se "retrouver" donc j'ai demandé à ma mère de me garder les filles samedi soir, et on va se faire une sortie en amoureux... A va nous faire du bien!
Sinon Maëlle a énormément de mal avec le bib', avant hier, pas de pb, mais hier grosse crise de larme, et elle a bu que 100 ml
Du coup, j'étais limite de pleurer!
Je retourne chez le doc ce soir, ça va me faire du bien de parler un peu de tout ça!

chamallowPosté le: 2003-07-18 08:54   

Coralie, une sortie en amoureux c'est un très bon réflexe, ça va s'arranger, tant qu'il y a de l'amour.

Nous pas de sorties, quand il sort (souvent) c'est sans moi. Ce soir il est en congé, il part à la mer avec un copain et emmène Julien ça me déchire le coeur qu'il me prenne mon petit même si je vais respirer un peu.
Moi je reste ici avec mon bébé malade. Après quelques jous il me ramène mon fils et repart tout seul "pour s'aérer" .
Moi je rêve de le quitter mais pour l'instant ça ne m'est pas possible financièrement.
Lui crois que l'on a juste besoin d'une coupure. Bien sûr, il ne veut pas que je m'en aille ah non, il a trop besoin de sa bonne.

Valou, sympa le truc de te culpabiliser, quant aux réflexions sur le deuxième, je n'ai pas un seul proche, famille ou amis qui ne me l'as pas sorti, ce fameux "mais pourquoi vous avez fait un second ?".
Et oui on a fait un second, surement que si j'avais une boule de cristal, j'aurai même pas fait le 1er, comme si on pouvait tout savoir sur l'évolution des choses...
Quand il m'a demandé le second (c'est lui qui insistait) il était plus aimable.
Tu sais je crois que c'est plus souvent les femmes qui s'en vont que le contraire. Quand ils en ont marre, les hommes s'arrangent pour nous faire claquer la porte. Bien sûr après c'est notre faute, il peuvent pleurnicher sur leur sort.
Moi ça fait 8 ans 1/2 et il faudra bien que je tienne encore un peu car je suis en congé parental et prendre un appart sans revenus...C'est horrible de "cohabiter" dans ces conditions

Bon courage à toutes

CoraliePosté le: 2003-07-18 09:08   
Vous me faites peur Je ne veux pas en arriver là Je crois que pour l'instant, le principal pb, c'est que "je suis mal dans mes baskets", mais j'éspère bien que ça va s'arranger!

Kristel9Posté le: 2003-07-18 09:26   
Bonjour,

En ce qui nous concerne, nous avons beaucoup parlé, mis beaucoup de choses à plat et cela va mieux.
Parler est primordial dans un couple. Il ne faut pas attendre l'orage pour se reprocher tel ou tel chose.
Sortir de temps en temps en amoureux, cela fait du bien. On va essayer de se faire ça au moins une fois par mois.

Bon courage à toutes



valou@@@Posté le: 2003-07-18 09:48   
coralie : oui on va vraiment se separer c'est tout se qui nous reste à faire avant que cela n'empire plus c'est dure pour moi car je voulais une vraie famille pour mes enfants je ne dis pas qu'il ne les aime pas mais s'en occuper c'est pas son truc.

chamallow : moi c'est pareil quand il sort c'est tout seul et il faut que je le supplie pour qu'il prenne son fils avec lui quand il peut car il a toujours des bonnes raison pour ne pas le prendre mais moi voir mon fils pleurer car son pere ne veux pas le prendre sa me surtout que mon fils m'en veut à moi apres allez comprendre.

et le côté financier ça ne changera rien car je paye le loyer, l'electricité, le telephone et souvent les courses. et pour ce qui est des vetements, des chaussures etc etc etc c'est moi donc de se coté la aucun changement à moins qu'il me donne une pension alimentaire

j'ai la même impression que toi quand tu parle que c'est souvent la femme qui part, je n'aurais pas decider on aurait encore pu vivre comme ça des années ben oui du moment qui a qlq un a la maison pour faire le menage, s'occuper des gosses etc etc etc que demander de plus hein

souvent j'ai parlé pour qu'il s'occupe plus des enfants qu'il fasse un peu plus de menage mais quand on discute il a l'art et la maniere de retourner la situation et me dire que souvent il fais plus de menage que moi (mon oeil) mais que je vois rien et quand je travaille c'est bien lui qui s'occupe des petits mais c'est parce qu'il est obligé car quand il peut les posé qlq part il ne se gene pas

chamallow je te souhaite bon courage car vivre dans c conditions je sais que c'est dure donc quand ça va pas viens dans le topic mur des lamentations


bon courage à toute et à bientot

CoraliePosté le: 2003-07-18 10:02   
Je suis désolée pour toi Valou! Comme quoi, ce topic peut faire du bien, on se décharge un peu!
Cet après midi, SF et course pour moi: SEULE! Mon dieu, ça fait longtemps et ça me faire du bien!

NanounettePosté le: 2003-07-18 12:26   
Les filles !
Ca ne doit pas être drôle à vivre vos histoires J'espère que vous trouvez un peu de réconfort dans votre entourage ou grâce à BBA.

C'est peut-être un peu déplacé comme question, mais j'ai envie de la poser (vous ne me répondez pas si ça vous gène, OK ?). Ca me fait peur de voir que vous avez des enfants en bas âge et que vous envisagiez de quitter votre homme. Comment était votre couple quand vous avez décidé d'avoir des enfants ? C'était déjà un peu cahotique ou alors, rien n'aurait laisser présager la situation actuelle ?

Bon courage les filles, parfois les crises sont passagères

jadziaPosté le: 2003-07-18 12:36   
juste un petit message pour vous soutenir aussi.. .ce n'est vraiment pas drôle comme situation.. .j'ai un mari très attentionné et très présent à la maison, j'espère donc que je vais échapper à une situation comme la votre , mais je suis de tout coeur avec vous.
valou@@@Posté le: 2003-07-18 12:59   
nanounette : quand j'ai eu mon fils tout allait très bien et j'ai remarqué petit a petit qu'il ne se levait jamais la nuit pour donner le bib ou changer la couche mais sur le moment je n'y ai pas preté attention

je me suis dit il est jeune il a peur de le casser etc etc etc .... et j'ai voulu un 2 ème enfant (et la j'avoue j'ai du etre egoïste car il commencé a y avoir des problemes dans notre relation mais j'ai cru que c'etait juste un passage)

et pour notre fille c'etait pire il s'est vraiment occupé de rien mais pour prendre son congé de paternité il n'a pas eu de probleme surtout pour dormir.


tout ça pour dire que j'aurais su avant la fin de notre histoire je n'aurais pas fais d'enfants

Sophie lpPosté le: 2003-07-19 11:17   


Je ne sais pas par ou commencer, mais est ce que la séparation est une issue inévitable? est ce que vivre toute seule vous permettrai de vous épanouir, alors si oui foncer.
Car je connai une copine dont les parents sont restés enseble jusqu"a la majorite de la derniere et après ils se sont séparés. Croyez moi que c'est une situation difficile pour les enfants car chacun s'occupai de son coté et ils ne se parlaient peu a part pour faire de reproches. Moi je dit que vaut mieux vivre heureux séparés que malheureux ensemble mais c'est mon opinion. Par contre si vous vous séparés ne faites pas comme mes parents qui n'arretaient pas de nous montés la tête l'un contre l'autre. Moi je dit qu'ils ont fait des enfants ensemble alors ils doivent prendre des décisions emsemble meme si il ya séparation, je pense que l'enfant vivrai mieux s'il voyait ces parents parlé entre eux sans se disputer. Pour la part je l'ai mal vécu. Je dit que la mére reste la mére et que le père reste le père quoi qu'il se passe entre eux.

Bon courage les filles je sais que c'est une situation difficile.

valou@@@Posté le: 2003-07-19 11:31   
tt à fait sophie il est leur pere et il restera leur pere, je ne vois pas les choses autrement
chamallowPosté le: 2003-07-19 13:19   
Merci Sophie pour ton expérience, je pense comme toi. Il est vital pour le bien de tous de s'entendre après, si l'on a pas pu vivre ensemble.
Nanounette bien sûr, dès le départ j'ai vu les défauts de mon ami. Mais je voyais surtout ses qualités. Comme il les a toujours, je l'aime encore. C'est un très bon père.
Mais les défauts qui étaient un détail avant deviennent inacceptables quant il y a des enfants au milieu.
Exemple un soir je fais manger mon fils (3 ans 1/2). Son père nous a encore faussé compagnie au dernier moment. Le petit me demande "il est où papa ?" "chez un copain" "pourquoi il est parti papa ?". Qu'est ce que vous pouvez dire à votre enfant ?

Moi j'ai pas vraiment envie de partir, je l'aime encore et mon plus cher souhait aurait été de réussir ma vie de couple, me marier et rester toute ma vie avec mon homme. Mais à l'évidence, mon souhait n'est pas partagé. Il a voulu des enfants avec moi, une vie de famille et maintenant il vit comme s'il était célibataire, il veut pas choisir il veut l'avantage des deux vies.
Si je veux partir, c'est aussi pour mes enfants et surtout l'aîné, je vois qu'il souffre car il comprend qu'il se passe quelque chose d'anormal et ça je ne supporterais pas que mes enfants souffrent de la situation.
Je préfère souffrir de vivre toute seule et d'avoir raté ma vie de couple (tant pis pour moi) mais je refuse que mes enfants assistent aux disputes et voyent leur mère tout le temps malheureuse.

Mais je suis vraiment en colère contre leur père, je vais me retrouver seule avec 2 enfants et le dernier a à peine 6 mois.

Valou t'as pas été égoïste, t'as fait comme moi, tu voulais y croire. Tu as commencé des démarches pour t'en aller ? moi j'ai fais mes dossiers de demande d'aides pour la CAF et j'ai trouvé un appart pour le 1er septembre

valou@@@Posté le: 2003-07-19 16:29   
chamallow je ne pensais pas que tu avais deja fais tes demarches mais vas y fonce, je sais bien que quand on fonde une famille on ne pense pas que sa finira mal

moi aussi au debut je ne voyais que les detail mais sans y faire trop attention et puis les enfants sot arrivés et là pas un coup de mains rien et on se dit est ce que j'ai fais une erreur ? c'est moi qui vais pas bien ?

mais non pourquoi continuer sa vie avec qlq un qui pour lui s'occuper des enfants veux dire je les enerve 5 min avant qu'ils aillent au lit car apres il sort avec ces potes

oui il a tout les avantages d'une vie de famille et d'une vie de celibataire


et ben voila valerie, elle en a marre, elle en peu plus donc avant que se soit pire on arrete tout et elle pense un peu à sa vie et beaucoup à celles de ces enfants

chamallowPosté le: 2003-07-19 22:35   
Mouais, c'est plus le topic dépression post-partum c'est le topic "j'en ai marre, je le quitte"

Coralie ça va mieux ? tu sais ce que tu décris ressemble fort à une mini-crise très fréquente après bébé. Mais le genre de crise passagère qui finit tjs par s'arranger Il faut du temps pour trouver ses marques après un bébé, surtout au 1er. Mais même au second, il faut se réadapter, se réorganiser etc.

Jadzia ça m'étonnerais que tu subisses ça, si ton mari est gentil et attentionné. Moi ça n'a jamais été le cas. D'ailleurs il était étranger de mes grossesses. Surement énervé que l'attention soit sur moi et pas lui. La dernière fois il m'a carrément dis qu'il en avait marre de ma grossesse et des aller-retour à l'hopital (ça c'est pas bien passé, comme par hasard). Donc je me doutais de la suite des évènements avant d'accoucher, mais c'était déjà trop tard
Ne t'en fais pas, il n'y a aucune raison qu'un gentil mari se transforme en saleté après la naissance de votre enfant.

J'aurais pu le voir avant ce qui m'attendais mais j'ai fait l'autruche, le désir d'enfant était trop fort. Maintenant j'en paye le prix et je pense que je ne fais que commencer de souffrir. J'ai gâché ma vie tant pis pour moi.

Plein de pour les autres et toutes celles qui ont des maris sympas, mettez-les au chaud et chouchoutez-les pour les garder

valou@@@Posté le: 2003-07-19 23:17   
oui c'est vrai on c'est un peu laissé aller

j'espere que tu vas mieux coralie et que tout cela ne sera bientot qu'un mauvais souvenir

chamallow : cela me ce que tu dis sur tes grossesses moi cela allait un peu près


Quote:
J'aurais pu le voir avant ce qui m'attendais mais j'ai fait l'autruche, le désir d'enfant était trop fort. Maintenant j'en paye le prix et je pense que je ne fais que commencer de souffrir. J'ai gâché ma vie tant pis pour moi.



j'ai l'impression que c'est moi qui aurait pu ecrire c'est phrase. c'est bizzare comme des fois on croit que l'on est seule à vivre ce genre de chose et en parlant un peu on se rend compte que c'est tout le contraire

bon je vous souhaite bonne nuit et les meilleurs jours seront bientot là

jadziaPosté le: 2003-07-20 13:07   
merci pour ton message ...je vous envoie pleins de et beaucoup de courage.. .bonne chance à vous...
theryPosté le: 2003-07-31 15:15   
JE VOUS rejoins au club un peu tard parceque mon fils a 6 ans maintenant mais j'ai tres bien connu cette phase de mal etre et parfois de regretter de l'avoir fait mais a ce jour mon fils se debrouille et je l'adore plus que tout mais en ce moment je me pose la question de lui faire une petite soeur
a ma place vous feriez koi ?
je vous pose cette question car vous avez connu la meme chose que moi et je me demande si vous me donneriez un conseils ca serait koi: le faire ou ne pas faire? MERCI DE ME DONNER VOTRE AVIS LES DEPRESSIFS POST PARTUM

sarah danielliPosté le: 2003-08-10 17:50   
Bonjour à toutes,
je suis Maman d'une petite Alice qui est née le 27 05 03. J'ai eu un accouchement difficile,( 6 jours après le terme)avec un travail très long ( 22 heures) et j'ai du etre réhospitalisée en urgence le jour de ma sortie de la maternité car j'ai fait un malaise. Tout ça m' a beaucoup choquée. J'ai eu le baby blues à la maternité, mais à mon retour à la maison ça s'est aggravé. Il a été diagnostiqué une dépression du post partum. Je prends des antidépresseurs et des anxiolytiques et ça réduit beaucoup les symptômes. Je n'ai plus de crises d'angoisses, alors qu'avant elles étaient tellement fortes, que je paniquais et que je voulais me suicider pour faire cesser ces crises horribles. Je ne me suis pas caché d'avoir fait le baby blues, mais par contre j'ai plus de mal à parler de la depression. J'en parle à mon compagnon, à ma mère. Comme vous je me sens coupable d'aller mal, alors que j'ai un compagnon genial qui a vraiment assuré, il m'aide beaucoup dans la maison, et ma fille est un bébé très facile. Elle mange bien , dort bien, pleure peu et fait de beaux sourires. J'ai l'impression d'être nulle, un gros boulet incapable. C'est typique de la depression. Voici une anecdote: ma mère a parmi ses voisines trois pédiatres. L'autre jour en sortant de l'immeuble elle en rencontre une et lui apprend que j'ai eu mon bébé et que je suis un peu déprimé. LA pédiatre lui a répondu, "moi aussi quand j'ai eu mon premier je me sentais complètement lamentable. J'avais l'impression que je m'en occupais mal, que j'étais une mauvaise mère. " Et les deux autres prédiatres ont ressenti des choses similaires. Or qui y-a-t-il de plus compétent qu'une pediatre pour s'occuper d'un bébé? Quand on est déprimée on doute de nos capacités à bien s'occuper du bébé, mais en fait c'est la dépression qui nous fait voir les choses de cette façon. Le fait d'avoir peur de ne pas être à la hauteur, le fait de craindre d'être une mauvaise mère, ça montre qu'on est préoccupée par le bébé et son bien être. L'anxiété n'est pas forcément négative, ça aide à être attentif etprudent avec le bébé. Pour sortir de la dépression , outre les médicaments, il y a d'autres choses qui peuvent aider:
se forcer à se faire plaisir, à faire des choses qui nous amusent même si on a pas envie
verbaliser le plus possible, mettre des mots sur l'angoisse
casser le système de pensée qui vise à nous dévaloriser
agir, faire des choses, s'occuper. Quand je suis trop stressée, je fais de la vaisselle, de la cuisine, j'appelle une copine, je vais faire une petite course avec le bébé, je lis un magazine. Le groupe des déprimées est une super idée! Je pense qu'on a plein de symptomes en commun, et plein de solutions à proposer;
Bisous à toutes
sarah


grandmaPosté le: 2003-08-12 09:36   
COralie et Tyara, un gros bisou

J'ai vécu ce que vous vivez, moi aussi pour la seconde et moi aussi des mois après pas six ou huit semaines....

Je suis allée chez une psy. parce que 1) je ne voulais pas de médoc 2) je sentais bien qu'il y avait des choses à comprendre dans cette authentique dépression et je ne voulais pas que cela recommence plus tard parce que j'aurais mis une chape chimique dessus.
Une bonne thérapie m'a fait un bien considérable, a remis bien plus de choses en place dans ma vie que ce que j'avais initialement prévu (en clair cela n'a pas seulement guéri ma dépression, mais permis d'avancer sur des tas d'autres choses) Une authentique renaissance.
Du coup pour la troisième grossesse, malgré uns situation objectivement bien pire que pour la seconde naissance, j'ai évité totalement la dépression. Et depuis, je suis libre

Voilà ma petite histoire.
Mon conseli c'est en tout cas de ne pas laisser traîner. Parce que cela laisse quand même des traces sur la relation que l'on a avec les enfants, même si ce n'est pas dramatique.

isaliPosté le: 2003-08-16 15:32   
Je pense que je fais une dépression mais je n'en suis pas tout à fait sûre: je m'explique: je me sens mal mais j'ai l'impression que c'est à cause des autres. Ma meilleure amie ne va pas bien et elle m'envahit avec ses pbs, mes parents se disputent sans arrêt et comme je suis très proche de ma mère et que je suis beaucoup avec elle, cette situation me chagrine, mon garçon de 5 ans est assez difficile à vivre et puis, il y a mon passé qui ressurgit peut-être... Bref, je ne sais plus trop où j'en suis et du coup, j'ai l'impression de ne pas profiter assez de me petite puce...
chamallowPosté le: 2003-08-16 16:25   
Isali, bienvenue sur BBA

Ici tu trouveras des filles qui vivent toutes la même chose que toi. N'hésite pas à venir parler avec nous, ça fait du bien

Peut-être bien que tu fais une déprime, et pas spécialement à cause des autres, car le coup de la copine envahissante avec ses malheurs, je pense que lorsque tu es bien dans ta peau, tu arrives à gérer la situation sans problème. Alors que quand tu vas mal, tout te tape sur les nerfs. c'est sûr qu'en attendant d'avoir meilleur moral, mieux vaut éviter les gens déprimants .

isaliPosté le: 2003-08-16 17:04   
Merci beaucoup pour l'accueil, ça fait du bien de savoir qu'on est pas seule... Je culpabilise quand même un peu d'être comme ça alors que je suis d'un naturel très optimiste et que j'ai mis au monde une ravissante petite . J'ai vraiment tout pout être heureuse...
Alors si vous avez des petits trucs remonte-moral, je suis preneuse.

sarah danielliPosté le: 2003-08-17 22:10   
isali
bienvenue au club ! Je ressens la même chose que toi, je ne comprends pourquoi je vais si mal alors qu'à la base je rigole tout le temps, je suis tout le temps de bonne humeur. J'ai tout pour être heureuse, mon bébé va bien, mon compagnon m'aide beaucoup. Je ne comprends pas ce qui m'arrive, j'ai tellement voulu ce bébé et maintenant qu'il est là, je me sens perdue. Je me sens triste et anxieuse, et surtout très coupable d'être comme ça.
Les petits trucs anti deprime:
le matin, je m'oblige à bien m'habiller, à me coiffer correctement et mettre un peu de maquillage. ( se maquiller remonte le moral, j'ai lu ça dans un article de psycho...)Après j'essaye d'arranger un peu l'appart, car un cadre de vie propre et bien rangé c'est meilleur pour le moral. même si ça me dit rien, je me fais des petits plaisirs, prendre un bon bouquin sous les arbres au parc, se faire un mega bain moussant, avec soins pour le corps et parfumage de haut en bas, regarder une comédie, ou un comique ( perso j'adore elie kakou). il faut essayer de vivre des petits moments de bonheur et de se les fabriquer, même si on a pas le coeur à ça. J'essaye de ne pas rester enfermée, de sortir avec le bébé. Je prends un traitement, mais je pense que faire une psychotherapie m'aiderait beaucoup. Ca fait beaucoup de bien de parler;
bon courage
sarah

chamallowPosté le: 2003-08-18 00:39   
Juste pour dire aux filles qui disent qu'elles ont "tout pour être heureuses" : ne vous culpabilisez pas avec cette phrase !

On a aussi le droit d'être malheureuses, même si on est a priori bien loties.
Si vous êtes mal malgré tout, c'est bien que vous n'avez pas tout. Le manque peut être ailleurs que dans les choses matérielles .
Je trouve cette phrase injuste car elle renie notre souffrance et nous enfonce.
On me l'a déjà sortie et ça m'agace. Si je dis que ça va pas, c'est pour exprimer un besoin d'écoute et non pas une leçon de morale. C'est comme si on me disais "sois heureuse et tais toi".

Le baby-blues est la conséquence de la chute hormonale qui suit une grossesse. C'est une réalité scientifique, vous n'avez pas à avoir honte de subir les lois de la nature.

Moi j'arrive à dépasser mon mal-être en ne restant jamais inactive, j'ai plein de choses à faire. Envie ou pas, je me force. Quand je sens arriver les mauvaises pensées, je vais faire de la relaxation, même 5 mn.

Bon courage à toutes.

bene06Posté le: 2003-08-18 09:43   
les filles!

Tu vois Cham, je viens vous rejoindre même si j'aurai préféré ne pas le faire..
je viens de lire vos témoignages et je me retrouve un petit peu dans chaque!

La seule chose qui me fait peur c'est d'en arriver à la case on se quitte!

Mon et moi on s'est rencontré sur un coup de foudre le vrai le beau...et puis pendant 5 ans le bonheur et l'équilibre avec des hauts des bas mais plus de haut set des trsè hauts même..bref il voulait un enfant pour ses trente ans et moi j'avais pas de boulot..on s'est dit tant pis on le fait et on verra après...j'ai passé 6 mois sur 9 allongée, handicapée, seule..de mauvaise humeur constament et déjà déprimée..
Le baby blues a commencé 2 jours après l'accouchement..de retour chez moi j'ai fait des crises de panique et moi aussi je me suis dit si c pour continuer dans cette soufrance je préfère ne pas continuer...qu'est ce qu'on peut se dire comme trucs affreux dans ces moments là!
Et puis mon que je pensais le père idéal et ben il s'est pas levé non plus la nuit..il a commencé à me laisser m'occuper seule de Méline surtout que je l'allaitais donc..c'était facile...

Bon je veux pas être trop longue mais en gros j'ai l'impression de tout faire et lui rien ou peu..je bosse pas (je cherche activement) et ça me mine, je rumine toute la journée, je me demande où passe ma jeunesse!..mais d'un autre côté j'ai plus confiance en moi alors pour les entretiens c pas top! je me sens nulle et sa famille me fait des reproches souvent..qd je le prends mal ils me disent mais non tu prends tout pour toi!

Bref entre nous c plat et monotone..on se parle plus et qd on se parle on se dit que notre vie doit changer sinon ça va pas aller bien loin..mais bon avec une petite fille de 6 mois on peut pas faire grand chose..même si on la fait garder par mes bp on veut pas trop leur laisser non plus, on l'a on l'aime on l'assume!

Du côté de notre lit c pas le top...moi je sais pas comment le dire mais pour être heureuse de ce côté là il faudrait que j'ai qq'un de nouveau tous les trois mois! C quque chose que je refuse et avec lui je me suis dit que ça irai dans la durée..mais non ça ne va pas..

Voili je suis un peu confuse mais je pleure j'ai l'impression que tout ça est un tel gachi..mes parents sont divorcés et ont raté leur vie de couple je voulais tellement pas que ça nous arrive il y avait tellement d'amour entre nous..mais je me sens vide..je sais qu'il lit bba de temps en temps alors s'il lit ce message.. il faut qu'on réagisse!

isaliPosté le: 2003-08-18 11:33   
Je ne retrouve plus le lien vers le site qui parle de la dep post part, si quelqu'un peut me le redonner pour le faire lire à mon mari. Merci
chamallowPosté le: 2003-08-18 13:33   
Voici le lien qu'avait donné Valérie :
http://www.monbebe.com/articles/apres-postnatale.html

Béné, l'arrivée d'un bébé provoque souvent une grosse crise. Ca fait des mois qu'on parle de séparation. J'ai fini par lui dire que si la vie de famille lui convenaitt pas, il n'avait qu'à s'en aller et me laisser tranquille avec mes enfants. Il est toujours là
Tu es sûre que de bosser te ferais du bien ? Il faudrait te séparer de ta fille et assumer les doubles journées, dépenser pour un mode de garde . Moi, tous les jours je me lève en me disant "heureusement que je suis en congé parental, comment je ferais autrement pour tenir le coup?"
Que ressent tu le plus, le besoin de te retrouver en couple ou d'être seule ?

isaliPosté le: 2003-08-18 15:08   
Bon, j'ai décidé de me changer les idées ! D'habitude, je fais les magasins car c'est une grande source de satisfaction pour moi mais bon avec mes "encore" 15 kg de trop... Bref, j'ai pris rendez-vous chez l'esthéticienne et chez le coiffeur !
C'est déjà un début !

anne12Posté le: 2003-08-19 20:57   
Bonjour,

Je dois bien avoué que je n'ai pas vraiment lu vos messages mais j'ai aussi un problème et je ne sais en parler qu'à mon zamour qui ne comprend pas vraiment et qui me dit mais nous avons un bébé super, je lui réponds oui mais... il est sympa et fait semblant de comprendre.

Voici ce qu'il se passe. A 6 mois de grossesse, je dois être hospitamisée pour un placenta praevia qui saigne. Après des retours à la maison et des hospitalisations, j'accouche par césarienne à 35 semaines et 4 jours d'une petite Emma qui est adorable. Mais, le jour de mon accouchement, je suis arrivée aux urgences pour des saignements (de nouveau). On m'a dit à 22h30 qu'on allait me césariser (je savais que j'aurais une césarienne). Emma est née à 00h16 et c'est trop vite, je n'ai pas eu le temps de dire aurevoir à mon état de femme enceinte; état que je n'ai déjà pas pu vivre comme je l'aurais voulu (j'adore être enceinte) car j'ai du rester couchée. rien que de vous récconter ca, j'ai les larmes aux yeux.

D'autant plus que ma fille a du aller en néonatologie donc plus de ventre rond et pas de bébé près de moi.

J'ai fait un baby-blues à la maternité en me disant mais qu'est-ce-que j'ai fait la, je ne saurais jamais m'en occuper, je voudrais que l'on reste seul avec mon zamour. Mais normal, je vais dire.

Cela va même maintenant jusqu'au fait que je voudrais être de nouveau enceinte pour "terminer ce que j'ai commencer". C'est horrible et ce qu'il est encore plus, c'est que je ne sais pas comment faire pour passer ce cap. Je suis si malheureuse et pourtant comme tout le monde le dit, j'ai tout pour être heureuse.

Sans parler de mes 20 kg (10 quand j'ai arrêté de fumer et 10 de ma grossesse) qui ne sont pas partis. Oui, en accouchant, je n'ai pas perdu un gramme. J''envisage d'ailleurs d'arrêter d'allaiter pour pouvoir faire régime, je me dégoutte et en plus, j'ai mal aux genoux car sur un an, ils doivent porter 20kg en plus

Désolée d'avoir été si longue mais j'en avais vraiment besoin.

bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz


chamallowPosté le: 2003-08-19 22:25   
Anne 12
Je n'ai pas vécu ça, mes d'autres mamans pourront témoigner. J'ai toujours lu que les mamans qui accouchent en avance ont un sentiment d'avoir été volée de leur fin de grossesse. Comme les femmes césarisées ont l'impression qu'on leur a volé leur accouchement. Si en plus tu cumules pas étonnant d'être déprimée. C'est chouette que tu ai un mari qui t'écoute, le mien c'était plutôt "bon ça va tu vas pas encore me bassiner avec ta césa". Mais c'est sûr que c'est un homme il ne peut pas comprendre.
N'arrête pas d'allaiter à cause des kilogs, la diététicienne qui m'a suivie m'avait assurée que l'on peut très bien concilier perte de poids et allaitement. Bien sût il faut un suivi, mais ce n'est pas du tout un obstacle. Peut-être devrais tu consulter pour savoir quelles sont le erreurs alimentaires que tu fais qui t'empêchent de maigrir.
Courage, viens parler avec nous

anne12Posté le: 2003-08-19 23:34   
Merci Cham,

Tu ne peux pas savoir comme cela me fait du bien de savoir que je ne suis pas la seule à avoir ce sentiment.

En ce qui concerne ma césarienne, je l'ai bien vecue car j'y étais préparée, j'ai accouché sous péridural, j'ai senti que l'on venait chercher Emma dans mes entrailles donc à ce niveau pas de problème, j'ai un super beau souvenir de ce moment.

Je crois que je vais ouvrir un topic plus particulier sur les accouchées avant terme.

Pour ce qui est de mon poids, je suis tellement mal de ne pas avoir perdu de poids en accouchant que je mange de rage.
De plus, si je dois faire attention à ce que je mange, je préfère faire un régime pour bien maigrir plutôt qu'un peu. De toute facon, J'ai tout de même donné le sein à Emma pendant plus de 4 mois et je recommence à travailler le 22 septembre et la, je ne savais pas si j'allais continuer à lui donner le sein après le matin et le soir et c'est la que je crois que je vais arrêter. Autre chance, mon zamour va faire régime avec moi.

bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz



LarsPosté le: 2003-08-20 01:12   
Ton message m'a beaucoup touché Anne, je comprends ce que tu dois ressentir
Ce soir j'ai eu une grosse crise de larmes, je viens d'évacuer ce que je garde en moi depuis la sorie de la mater : mon ventre rond me manque
Je culpabilise de penser cela car j'ai une petite fille que j'aime plus que tout et qui fait le bonheur de son papa et moi, mais voilà ces coups de pied, les "vagues" sur le bidon etc me manquent
J'adorais être enceinte et déjà à l'époque je redoutais le "syndrôme du ventre vide", et là paf je suis en plein dedans
Pourtant je sais que si j'ai fait un c'était pour l'avoir auprès de moi, et non en moi ad vitam eternam.
Je me sens toute triste... J'ai honte de le dire puisque j'adore ma fille et que je suis contente de l'avoir à mes côtés, mais la vue d'une femme enceinte me ferait presque pleurer et me rend quelque peu jalouse
Y'a t-il d'autres mamans qui ressentent ou ont ressenti cela
Si oui, comment avez-vous passé ce cap ou comment tentez-vous de le passer

anne12Posté le: 2003-08-20 09:18   
Salut,

pour moi, c'est pareil. Je suis jalouse des femmes enceintes
J'ai l'impression d'avoir "raté" ma grossesse alors que tout le monde va me dire que j'ai gardé Emma le plus longtemps possible (à cause de mon placenta) que personne (dans le corps médical) ne croyait que j'irais si loin.

J'ai honte de penser ca car c'est vrai que j'aurais pu accoucher à 27 semaines et que ... et que ...

Et maintenant, ce que je voudrais savoir, c'est comment je vais pouvoir dépasser ce stade. Pour moi, la seule solution est d'être de nouveau enceinte mais ce n'est pas une solution. D'ailleurs tant que je n'ai pas surmonter ce problème, je n'envisage même pas de faire un autre bébé.

Au secours.

bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz


isaliPosté le: 2003-08-20 10:18   
Et les filles, il faut aussi dire que quand on est enceinte, il n'y en a que pour nous "repose toi, t'es pas trop fatiguée ?, assieds toi, qu'est-ce qui te ferait plaisir ? ne porte pas ça c'est trop lourd, etc... et qu'une fois que notre progéniture a pointé le bout de son nez, pfffftttt, on ne voit plus la mère que comme une vache à lait, une housse vide, un tas de kg en trop, un truc qui ne serre plus à rien!
Alors comment voulez-vous qu'on soit pas un peu déprimée !

ValériePosté le: 2003-08-20 10:36   
Anne lis cette page, elle t'aidera à comprendre ce qui se passe dans la tête d'une maman qui accouche en avance, pour Corentin ça m'a beaucoup aidée à comprendre ce que je ressentais.

Moi j'ai pris la décision ce matin d'aller consulter quelqu'un de compétent en la matière parce qu'il est temps que j'aille régler mes comptes avec moi-même

courage à toutes


anne12Posté le: 2003-08-20 10:37   
Tu as de la chance car moi sauf les deux derniers mois car j'ai du rester couchée mais si non rien
anne12Posté le: 2003-08-20 11:04   
Merci Valérie pour cette page, elle est bien faite mais ce que je voudrais, c'est savoir comment je peux sortir de cette situation seule. J'ai été suivie par une psy lors de mes hospitalisations et je sais que je peux aller la retrouver mais j'aurais voulu attendre encore un peu et essayer de m'en sortir seule.

bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz


EstelPosté le: 2003-08-20 11:45   
les filles

Je viens de lire tout le topic, et je voulais vous dire à toutes que vos histoires m'ont émue.
En même temps, elles me laissent entrevoir les changements qui accompagnent le passage de la vie de couple à la vie de famille . Et justement, j'avoue que ces témoignages me font un peu peur pour l'avenir...



je vous souhaite à toutes les meilleures choses, bon courage pour la suite

naniePosté le: 2003-08-20 12:09   
les filles

je peux pas vous aider mais je vous envoie a toutes des milliers de pour que vous alliez mieux
je vous comprends sur le fait de voir une femme enceinte, je ressens la même chose mais pas pour les mêmes raisons
j'en viens a me dire que je ne fêterai pas noël en famille cette année car 2 de mes cousines sont enceintes et j'ai peur de ma réaction je supporte de moins en moins la vue de bidons ronds c'est terrible
bon je m'étale la en tous cas je pense a vous

nanie

LarsPosté le: 2003-08-20 22:31   
Valérie et Anne
J'espère que la personne que tu vas consulter t'aidera Valérie

Nanie : on pense à toi aussi

j'ai lu l'article conseillé par Valérie et ô surprise j'y ai trouvé un début de réponse à mon problème... je ne pensais pas puisqu'à la base l'article traite de la prématurité :
Un des sentiments apparaissant lors d’une naissance prématurée est celui de l'irréalité de l'événement. Que cette prématurité ait été probable (hospitalisation pour menace d'accouchement prématuré, repos avec position allongée stricte) ou non (naissance très rapide sans signe avant coureur patent), la "presque mère" est "vidée" puisqu'elle elle se retrouve seule (le ventre tout vide), sans pouvoir regarder son petit, ni même le porter, l’entourer, le nourrir, le câliner, sans fonction ni statut (hormis celui de malade parfois).
Souvent, cet accouchement catastrophe demande une césarienne sous anesthésie générale, ce qui crée une atmosphère d'angoisse absolue supplémentaire. Pour un accouchement rapide, ce sentiment d'irréalité est également très présent.

J'ai été césarisée et c'est vrai que tout est tellement rapide que ça en est brutal quelque part (d'autant plus que j'ai accouché à 11h25 et que je n'ai pu voir ma fille qu'à 16h30 puisque cette dernière ne se réchauffait pas et était en couveuse). D'un coup on passe de ventre rond à ventre vide
On a pas le temps de réaliser progressivement ce qu'il ce passe contrairement à un accouchement par voie basse avec un long travail.
Qu'en penses-tu Anne, toi qui a également eu une césa


anne12Posté le: 2003-08-21 11:30   
Oui lars, c'est vrai que le problème, c'est que cela se passe vite, et on ne voit pas partir notre ventre, c'est peut êre ca aussi (à cause du champ) et si en plus, on nous prend nos bébés, on ne peut pas les voir donc comme tu dis...ventre et petit lit vide.

je vous laisse Emma pleure

bizzzzzzzzzzzzzzzzz


LarsPosté le: 2003-08-21 11:39   
Bisous à Emma
anne12Posté le: 2003-08-22 23:17   
Merci.

J'ai demandé à mon médecin et il m'a dit que je pouvais faire régime en continuant à allaiter. Emma prendra ce dont elle a besoin. Je lui ai dit que j'étais tellement déprimée par mon poids que je voulais arrêter l'allaitement pour pouvoir faire régime. Je commence lundi car dimanche, c'est le baptême d'Emma.

Côté moral, j'ai pas encore trouvé la solution pour mes angoisses du ventre vide.

Il faudrait que j'ouvre un topic spécial, je crois.

bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

chamallowPosté le: 2003-08-22 23:25   
Anne n'hésite pas à ouvrir un topic si tu en ressent le besoin car beaucoup de mamans ont le blues du ventre vide, même si l'accouchement s'est bien passé. Je crois pas avoir lu de topic à ce sujet, je pense que tu aurais des réponses.
ValériePosté le: 2003-09-23 16:19   
UP

faudrait que je vienne faire un tour par ici quand j'aurai un petit moment

et les autres comment allez-vous


LarsPosté le: 2003-09-23 16:22   
SUPER tes photos

Pour ma part ça va mieux, mais il y a toujours des hauts et des bas
Pas totalement fait le deuil du bidon rond, mais ça vient petit à petit

Et toi ?

ValériePosté le: 2003-09-23 16:37   
Quote:

Le 23-09-2003 à 16:22, Lars a écrit:
SUPER tes photos



merci

c'est tout ce que j'ai réussi à faire de mon après-midi

il y a longtemps que je voulais les mettre à jour mais je n'ai rien le temps de faire pour moi

je n'arrête pas, je ne vois pas les journées passer, ni même les semaines, je ne supporte pas de ne pas réussir à boucler le programme que je me suis fixée dans une journée alors je déprime parce que je me dis que je suis vraiment bonne à rien, je suis toujours aussi crevée, je n'ai aucune énergie, aucune envie pour entreprendre de grands chantiers style mes vitres qui attendent depuis des semaines

j'enchaîne les tétées, les bains, les repas, les lessives, le repassage, le ménage, la cuisine et quand je pose mes fesses 5 minutes sur une chaise c'est le bonheur

le matin quand je me lève avant tout le monde pour avoir le temps de passer sous la douche pour ne pas aller au bus en pyjama je ne pense qu'à une chose c'est d'arriver au soir pour retourner me coucher et surtout avoir mis tout le monde au lit pour avoir 5 minutes de calme pour mes pôvres oreilles qui ne supportent plus le moindre bruit qui me fait trésailler

mais je suis mise à l'homéoptahie et j'ai retrouvé le goût de venir faire un tour sur BBA



LarsPosté le: 2003-09-23 16:42   
Oh là là comme je me retrouve dans ce que tu dis
Je n'ai qu'un , mais la puce + les 4 fufus + mon asso + la maison à s'occuper, ben ça en prend du temps
Pis le soir, faut se montrer un peu dispo pour le mari qui rentre
Je me fais des listes de pleins trucs à faire, et j'en fais pas la moitié
Dur dur d'être maman parfois
Bon ben je file prendre une bonne douche moi
@ ++

P.S : je suis contente de te revoir sur BBA, tu nous manquais

ValériePosté le: 2003-09-23 16:51   
ah et j'oubliais comme je ne voulais pas qu'Audrey se sente lésée par la naissance de ses deux petits frères, je l'ai inscrite à la MJC au judo (parce qu'elle a un sérieux besoin de bouger ) aux Arts Plastiques (parce qu'elle a besoin de s'occuper les mains ) et à la danse (parce qu'elle avait envie depuis longtemps mais à chaque fois c'était complet alors cette année Benoît a campé devant les bureaux à l'ouverture des inscriptions ) et elle fait du poney le samedi après-midi

et Corentin est inscrit à la halte-garderie parce que tout le monde me le conseillait mais à part me faire faire des allers-retours je n'en ai pas encore vu l'intérêt

enfin bref moi je deviens complètement


LarsPosté le: 2003-09-23 16:55   
COURAAAAAAAAAAAAGE ma belle
On va y arriver !

BibiPosté le: 2003-09-23 19:03   
Hugo est né le 16 sep. Je suis rentrée de la mater' samedi aprèm'

Je suis heureuse comme c'est pas possible d'avoir ma petite merveille dans mes bras mais, depuis vendredi, je pleure plusieurs fois par jour Parfois d'émotion (je n'en reviens toujours pas d'avoir porté cette petite merveille pendant 9 mois dans mon bidon ) mais aussi parfois d'inquiétude, de crainte de ne pas être à la hauteur, de faire mal les choses Il faut dire que j'ai pas été gâtée : poussées inefficaces qui ont nécéssité la ventouse pour cause de péri trop dosée , mise en route de l'allaitement très difficile , en néonat' 2 x 3h pour des séances d'UV à cause d'une jaunisse du nouveau-né Dès qu'il pleure et que la tétée ou le change du lange ne le calment pas, je m'inquiète Est-ce que l'on met longtemps à devenir plus zen et à avoir plus confiance en soi Je m'en veux de ne pas être rayonnante de bonheur

Là, je m'apprête à retourner à l'hosto avec car j'ai l'impression qu'il re-jaunit Le pédiatre m'avait dit qu'une rechute était possible et que dans ce cas il fallait retourner à l'hosto Ce n'est pas çà qui va apaiser mes craintes

Je m'excuse de m'épancher ainsi mais il fallait que j'en parle à quelqu'un... Mon est au courant de ces petites scènes de larmes mais me dit que çà me passera...



Bibi

SophiePosté le: 2003-09-23 19:14   

J'ai pas tout lu, mais ce que tu dis Valérie en dernier me fait penser a ma vie et c'est un peu pour ça que je quitte, pas juste ça mais bon c'est dans le lot!

Bon je quitte aujourd'hui, alors je vous souhaite bonne pour remonter la pente
Lacher pas, je vous adore

sylphe2003Posté le: 2003-09-23 20:05   
ben me voilà ausi .Je me reconnait plus dans le cas de Valérie
-3 bibous vraiment très rapprochés et tous dépendants
-mon qui fait ce qu'il peut mais bon j'ai peur de trop lui en demander et que la mauvaise humeur ne recommence
-j'ai perdu la place en crêche de quentin car mon inscription a été refusée et être en formation est une des conditions dans cette crêche.Donc mon bibou ne voit plus ses petits copains 1jour/sem
-ma fille est rentrée à l'école et voilà déjà que je vais devoir la changer d'établissement car gros soucis(de sécurité et fusion de 2 classes ).Déjà que pour les trajets c'était pas super mais au moins je pouvais aller à pied,là ça va être en voiture
-aucune aide extérieure et je n'en demanderai pas(à qui d'ailleurs )car ça se solderait par "tu les as voulu tu les as eu","on lui avait bien dit que 2 c'était assez".
-aucun soutient dans l'allaitement à part qui tolère(et encore,faudrait pas que ça s'éternise )
-même en me levant à 5 heure du mat',les journées sont trop courtes et ma maison est un foutoir.Propre mais foutoir quand même
-mon fils qui me fait une super crise de jalousie et crise d'opposition en même temps et ça ,ça me rends vraiment .
Voilà

sylphe2003Posté le: 2003-09-23 20:09   
non c'est pas tout,j'oubliais:j'adore mes et mon ,ils sont toute ma vie et j'en aurais eu d'autres si ma santé me le permettait mais ce n'est pas le cas(et de toute façon, n'est pas d'accord )
Sophie,je respecte tout à fait ton choix et je te souhaite une très bonne route et plein de bonheur dans ta maisonnée .
Moi je squatte quand même quand je peux car vous êtes quand même mon seulc contact de + de 3ans pendant la journée ...et parce que vous êtes super aussi

ValériePosté le: 2003-09-23 20:13   
Quote:

Le 23-09-2003 à 19:14, Sophie a écrit:

J'ai pas tout lu, mais ce que tu dis Valérie en dernier me fait penser a ma vie et c'est un peu pour ça que je quitte, pas juste ça mais bon c'est dans le lot!

Bon je quitte aujourd'hui, alors je vous souhaite bonne pour remonter la pente
Lacher pas, je vous adore




au revoir Sophie et profite bien de tous tes hommes


ValériePosté le: 2003-09-23 21:58   
Quote:

Le 23-09-2003 à 20:05, sylphe2003 a écrit:
ben me voilà ausi .Je me reconnait plus dans le cas de Valérie
-3 bibous vraiment très rapprochés et tous dépendants
-mon qui fait ce qu'il peut mais bon j'ai peur de trop lui en demander et que la mauvaise humeur ne recommence
-j'ai perdu la place en crêche de quentin car mon inscription a été refusée et être en formation est une des conditions dans cette crêche.Donc mon bibou ne voit plus ses petits copains 1jour/sem
-ma fille est rentrée à l'école et voilà déjà que je vais devoir la changer d'établissement car gros soucis(de sécurité et fusion de 2 classes ).Déjà que pour les trajets c'était pas super mais au moins je pouvais aller à pied,là ça va être en voiture
-aucune aide extérieure et je n'en demanderai pas(à qui d'ailleurs )car ça se solderait par "tu les as voulu tu les as eu","on lui avait bien dit que 2 c'était assez".
-aucun soutient dans l'allaitement à part qui tolère(et encore,faudrait pas que ça s'éternise )
-même en me levant à 5 heure du mat',les journées sont trop courtes et ma maison est un foutoir.Propre mais foutoir quand même
-mon fils qui me fait une super crise de jalousie et crise d'opposition en même temps et ça ,ça me rends vraiment .
Voilà





tout pareil c'est un vrai foutoir chez moi et certain jour ce foutoir me sort tellement par les yeux que j'en pète les plombs littéralement

en fait les deux premiers mois je m'en sortais parce que Vincent était un gros dormeur, je crois même qu'il terminait sa vie utérine ce qui fait qu'il tétait et je pouvais le recoucher mais depuis un mois il a des phases d'éveil de plus en plus longues et il ne supportait ni transat ni tapis d'éveil, il n'y avait que dans mes bras qu'il se sentait bien alors Corentin a commencé à faire des crises de jalousie et à réclamer d'être porté également alors qu'il n'est pas câlin pas du tout, alors je culpabilise parce que je ne peux pas leur accorder le temps qu'ils me réclament tellement tous les deux et qui me fait cruellement défaut. Quand le soir arrive, je n'ai qu'une hâte les mettre au lit tellement je suis épuisée nerveusement. Et Vincent réclame encore 6 ou 7 fois par jour mais je n'ai personne pour m'aider et personne non plus pour me faire des remarques désagréables

Par contre Benoît fait tout ce qu'il peut pour m'aider et pour assumer les activités d'Audrey dans la mesure du possible. Heureusement qu'il peut gérer ses horaires plus ou moins comme il l'entend sinon je ne m'en sortirais pas. A chaque fois qu'il le peut il s'occupe de Corentin quand je m'occupe de Vincent.
Je regrette bien souvent d'en avoir eu trois, faut dire aussi que ce n'était pas dans mon modèle familial mais ça tenait particulièrement à coeur à Benoît donc comme il m'aurait eu à l'usure un jour ou l'autre j'ai préféré que ce soit le plus tôt possible parce que j'avais peur de ne plus être en mesure d'assumer notamment les nuits d'ici quelques années. Mais le soir quand je couche le petit dernier et que je revois tous les merveilleux sourires qu'il m'a fait au cours de la journée, je ne regrette plus rien du tout tellement ils me comblent de bonheur tous les trois. Ils sont toute ma vie

Et j'ai rencontré également une gentille maman d'une copine d'Audrey qui me la ramène tous les midis où elle ne travaille pas, donc j'ai déjà beaucoup de chance parce que ce n'est pas facile de jongler avec les horaires de tout le monde

Bon alors finalement mon sort n'est pas si triste que ça j'ai bien fait de venir

Courage Sylphe et toutes les autres dans un an ça ira mieux


chamallowPosté le: 2003-09-23 23:36   
Je passe juste vous faire de gros bisous et vous encourager.

On dit que "c'est quand ils sont petits le plus beau qu'ils faudrait qu'ils restent comme ça et qu'après c'est des gros soucis".
Personnellement je trouve que c'est plus facile avec mon fils de bientôt 4 ans, qu'avec mon bébé car il y a une différence d'autonomie qui quand même, me soulage beaucoup.
J'imagine lorsqu'ils auront 7 et 4 ans par exemple que ma vie sera moins fatiguante nerveusement. Mais peut-être est ce un leurre ?
En tout cas je suis d'accord avec ma mère qui estime que les trois 1ères années sont les plus éprouvantes et difficiles.
Bon courage à toutes et si je peux me permettre un conseil, lâchez prise avec la tenue de la maison, ne vous épuisez pas en vain ! rognez plutôt du temps de ménage pour vous occuper de bébé et faite le minimum en ménage si vous le pouvez.
Mon fils m'a fait la réflexion hier de me dire que ce n'était pas rigolo de jouer tout seul. Croyez moi j'ai laché le balai pour les coloriages. Mon sol est dégueu mais mon fils content et moi beaucoup plus détendue, on a passé un bon moment ensemble.

LarsPosté le: 2003-09-24 14:07   
à toutes et pensée spéciale pour Bibi

Hier j'ai vu une amie qui était enceinte, et ben ça va, je l'ai bien pris
Je crois que je suis sur la bonne voie avec mon "syndrôme du ventre vide", même si parfois j'avoue que j'en encore


NanounettePosté le: 2003-09-26 12:38   
Valérie, Sophie, Sylvie,

Je vous admire de pouvoir assurer votre petite famille comme vous le faites. Bravo
Je vois que ce n'est pas facile tous les jours, mais vous êtes de super mamans et votre tribu vous sera reconnaissante un jour

Nous, on envisage le 2è dès le printemps prochain. Ca ferait 1 an 1/2 entre les 2 . J'espère que je pourrai assurer aussi bien que vous.

Vous allaitez le 3è bébé ou bien êtes vous passée au bib ?

Courage Vous êtes super

sylphe2003Posté le: 2003-09-26 13:01   
Nanounette,j'allaite et je dois dire que c'est pas simple .Elle menge toutes les 2eures parfois moins et rarement plus .En plus elle a un RGO qui fait qu'espacer les TT réduirait un peu le problème alors oui,je me dis parfois que le bib...
isaliPosté le: 2003-09-26 13:40   
Moi je n'ai que 2 enfants, j'imagine qu'avec 3 ça doit être autre chose mais parfois le fait de ne pas avoir du temps pour moi me fait vraiment déprimer ... J'aimerais bien me faire une après-midi shopping par ex, sans traîner avec moi et tout ce que ça nécessite de matériel: la poussette, le bib au cas ou, le sac à langer, etc... et me dire qu'il faut que je me dépêche pour aller récupérer le plus grand à l'école qui ne va pas me laisser une minuite à moi jusqu'à ce qu'il soit au lit. C'est pour ça que je le couche à 20 h d'ailleurs
Et puis des fois, je me dis que si avec on se retrouvait un we tous les 2 et ben on serait peut-être plus dispo pour les câlins. Je sais pas vous mais le soir je suis crevée, le matin dans le coltard et il y a bien la sieste le we mais le grand ne veut plus dormir...
Vous ressentez la même chose que moi ?

ValériePosté le: 2003-09-26 18:56   
ce matin j'étais complètement déprimée depuis que j'ai pris la décision d'aller consulter, je trouve que le sort s'acharne et ça n'avance pas beaucoup. Ne sachant pas qui aller consulter, j'ai pensé à la psy qui pratiquait à la clinique où j'ai accouché : elle prend sa retraite
bon je me dis que je pourrais peut-être demander conseils à la PMI, j'avais rdv hier soir. C'est la puéricultrice qui m'a reçue, après analyse de la situation, elle me donne les coordonnées d'une psy qu'une de ses collègues était aller consulter et dont elle était très satisfaite. Toute contente, j'appelle ce matin. Elle ne peut pas assurer les premiers rendez-vous avant des mois je vais finir par faire tout l'annuaire j'étais pourtant bien décidée (smiley qui soupire )

je te souhaite du courage Nanounette parce que moi si c'était à refaire je ne sais pas si je refais 2 bébés d'âge rapproché

je me culpabilise sans cesse de ne pas passer suffisamment de temps avec chacun d'eux, quand les 2 pleurent en même temps, ce qui est assez fréquent dans une journée, j'en aussi parce que je ne peux pas prendre les 2 en même temps et j'ai toujours un choix cornélien à faire qui me fend le coeur

je me console en me disant que je savais que ce serait dur (mais moi deux ça m'aurait bien suffi ) et que dans un an ça ira mieux mais en ce moment, j'ai beaucoup de mal à supporter les concerts de pleurs en duo

ah oui Isali, je rêverais de sortir sans avoir à me poser de questions et tout ce qu'il faut traîner ou savoir comment organiser l'interlude quand j'ai un rdv parce que depuis que j'ai inscrit à la halte-garderie c'est toujours complet quand j'ai besoin

et pareil je pense qu'à dormir et à ce qu'on m'oublie le reste du temps



stephanie77Posté le: 2003-09-26 23:37   
coucou les filles

moi j'ai fait les depression pour marco (mais pas long) mais pour maeva(ca a commencer 4 jours apres l'accouchement) et ca a durer tres tres tres longtemps

faut dire que mon mari a l'epoque ne ma jamais aider pour maeva de la nuit a la journée j'ai tout fait et j'en pouvais plus, car mr etait tomber dans une drogue "jeux en reseau sur internet" et croyais moi cela a etait affreux je pleurais sans arret j'en avais marre de tout je me sentait vidé et je devenais parano et j'avais l'impression que personne m'aimer et que moi aussi je n'aimer plus personne et en plus mon mari etait plonger dans son jeux qui commencais a 21h et se terminer a des 5 h du mat (le week end) pour se lever a 17h de l'apres midi et la semaine c'etait 20h jusqu'a 00h00 donc forcement quand la petite pleurer ben mr dormait et j'avais beau lui dire mais ca rentrais d'une oreille et resortait de l'autre

c'est clair "il ne sait JAMAIS occupais de maeva petite" il donnait de temps en temps le bib celui de 21h c'est tout sinon moi je faisait tout le reste + m'occupait de Marco qui a l'epoque avait 14 mois et forcement on craque

mon mari ne comprenait pas ce que je vivais et on se disputait cette periode a etait affreuse)

et la j'ai peur apres l'accouchement de vivre ces affreux moment qui vous gache la joie d'etre maman j'ai peur de la refaire encore plus forte

mais la j'aurais de l'aide de mon mari car il est sorti de l'enfer du jeu de reseau....

mais j'ai tellement souffert que j'y croit plus et j'ai tellement peur de revivre ce que j'ai vecu

que faut t'il faire pour eviter ca! ! !
merci

LarsPosté le: 2003-09-27 07:07   
La lecture de divers posts me conforte dans mon idée que je ne ferai pas de bibous trop rapprochés et que 2 me suffiront je pense

Valérie : , tout ceci doit être bien difficile à gérer
J'espère que tu trouveras un bon psy dispo rapidement qui pourra t'aider



atalatantePosté le: 2003-09-28 21:25   
courage à vous toutes les filles Vous ave ztoute sbcp de mérite
J'ai lu une grande partie de vos réponses car moi-meme j'attends des jumeaux, et je suis partagée entre une immense joie (après trois ans d'attente et deux fC) et parfois l'angoisse de devoir faire face, d'etre débordée, de ne plus avoir d'instant pour moi;
Ce qui m'effraie le plus c'est la fatigue à venir et aussi sans doute de ne plus pouvoir faire mes actvités(j'en faisais énormément). Cette perte d'indépendance subite.
Parfois, je positive et je me dis qu'il n'y a pas de raison que cela ne marche pas, que je n'y arrive pas...qu'on y arrive pa car mon mari est très présent.

Par moment je culpabilise aussi d'etre un peu angoissée, car j'ai tellemnt attendue pour avoir ces bbs, c'est un cadeau inattendu, je me dis que je n'ai pas le droit de ne pas sauter de joie tout le tps et de douter parfois. Surtout qu'à présent j'ai pris conscience qu'avoir un enfant n'est pas donné à tout le monde, et n'est pas qq chose qui va de soi, que c'est avant tout une chance!

Quand je vous lis, je me dis cependant que malgré le fait que forcément on adore sa famille et qu'on ne regrette pas que ses enfant soient là, cela va tout de meme etre très dur!
Et que montrer des familles tjs épanouie et heureuse est un peu utopique quand on a bcp de choses à assumer.

En revanche, j'ai lu ce que vous ressentez, cette angoisse du ventre vide, et moi j'aurai plutot l'angoisse du ventre plein, car voir mon ventre grossir aussi vite m'effraie un peu

NouchnéePosté le: 2003-10-02 10:49   
vous avez toutes vraiment bcp de mérite d'assumer 2 ou 3 enfants!
et j'ai honte de venir me plaindre

j'ai une petite puce adorable, qui fait parfaitement ses nuits, mon homme m'aide bcp et pourtant depuis la naissance de ma fille je me sens déprimée
je suis devenue insomniaque (je prends depuis 1 semaine des anxiolitiques avant de me coucher car sinon je ne ferme pas l'oeil!)
j'ai honte de vous raconter tt ça, je n'ai aucune raison d'être malheureuse et pourtant, j'ai très souvent le moral à 000000!
j'ai rdv chez mon médecin demain, j'espère qu'il va m'écouter

courage à toutes, vous êtes ttes des supers mamans, je vous admire

isaliPosté le: 2003-10-02 11:17   
Mon m'a sorti hier que je n'étais plus comme avant, que je ne me souciais plus de lui, etc... je trouve que les mecs sont un peu durs car mettre au monde un petit être est certes magique mais oh combien éprouvant, alors un peu de patience...

LarsPosté le: 2003-10-03 03:23   
Nouchnée : tu n'as pas à te sentir honteuse
C'est un bouleversement un 1er

Isali : effectivement il faudrait que ton se montre un peu patient et compréhensif
Courage

BibiPosté le: 2003-10-05 10:39   
Nouchnée,

Ne te sens pas seule Comme toi, j'ai un adorable qui fait ses nuits depuis le retour de la mater' (mais il se rattrappe en étant super éveillé la journée ), mon m'aide et me soutient pour tout et pourtant je ne peux m'empécher de pratiquement tout les jours Le pire c'est qu'on ne sait pas expliquer pourquoi... Je suis heureuse comme tout, j'aime mon et mon mais parfois c'est comme une émotion qui me submerge et me sèrre la gorge et me fait

Je crois que le mieux c'est d'accepter cet état un peu et de se dire que çà passera avec les semaines, au fur et à mesure que l'on gagne de l'assurance quant à notre capacité de bien s'occuper de nos J'ai vu le gygy hier mais je ne lui ai rien dit car çà me semble encore proche de l'accouchement et "normal" de déprimer un peu mais je le revois dans 4 semaines et si ce n'est toujours pas passé, je lui en parlerai...

à toi Nouchnée et à toutes celles qui sont un peu après la naissance de



Bibi

NouchnéePosté le: 2003-10-13 10:45   
BIBI

comment ça va?
j'espère mieux
moi, je vais voir un spécialiste demain, j'ai décidé de franchir le pas pour que ma fille ait une maman plus sereine

stephanie77Posté le: 2003-10-13 11:01   
coucou

tu nous racontera comment ca c'est passé

grandmaPosté le: 2003-10-13 12:48   
Ah les filles, je crois bien qu'aucune situation n'est idéale
Des enfants rapprochés, je n'aurais pas pu....
L'aînée a 15 ans et demi, la seconde bientôt 9 ans, le dernier a 4 ans bientôt et demi et le petit dans le ventre devrait naître vers début mars.

L'espacement est aussi dû à mon boulot, et à mes changements conjugaux

Mais l'espacement c'est aussi d'autres soucis. Avoir un BB avec un ado dans les pattes ce n'est pas facile non plus. Un ado c'est énormément de temps, les devoirs, les discussions.... les soucis, les remises de pendules à l'heure sans arrêt.

Et les "moyens" se chamaillent tout le temps, mettent le bazar, font d'énormes bêtises (la dernière de mon week-end : jeter des morcraux de carelage dans le jardin du voisin pour voir... il a vu, il a falli se les prendre sur la tête

Quoi que vous fassiez, passé le premier enfant, c'est hyper compliqué et fatiguant

isaliPosté le: 2003-10-13 14:32   
Grandma, on sent l'expérience qui parle !
En tout cas on sait ce qui nous attend
Moi j'en ai déjà un petit aperçu avec mon grand de 5 ans 1/2, finalement même si Rose ne dort pas bien la nuit, elle ne fait pas de problème pour manger, pour aller au bain, pour sortir du bain, pour se laver les mains, pour partir à l'école, pour revenir de l'école, etc... et je sais pas encore ce que ce sera quand il sera adolescent !
Mais je crois que c'est les gros changements en général qui font que certaines mamans dépriment. Moi, j'ai beaucoup déménagé par ex. et à chaque fois, je me trouvais mal dans ma nouvelle "maison", il me fallait quelques mois pour que je trouve mes repères. Pareil quand je changeais de travail.
Alors quand il y a un petit bb qui débarque...

ValériePosté le: 2003-10-13 14:41   
l'adolescence : je ne veux même pas y penser tellement Audrey est déjà à devenir


grandmaPosté le: 2003-10-14 07:31   
Comme je dis en riant de mon aînée, mais j'exagère à peine : je n'ai pas senti son adolescence arriver, parce qu'elle a toujours été contestataire.

Oui c'est vraiment une période difficile. Mais en même temps il y a des échanges passionnants et on commence à se rendre compte que s'ils ont leur caractère bien à eux, notre éducation a quand même sur l'essentiel des valeurs, été intégrée.
Moi j'anticipe encore au-delà. J'attends avec curiosité qu'elle devienne adulte et que l'on ait une relation de mère à fille, mais les deux adultes. Je me vois aller au restau avec elle, voir un film au ciné, etc. Et quant à son premier enfant (encore que pour le moment elle n'en veut pas du tout, "jamais de la vie") j'en pleure d'avance d'émotion

ValériePosté le: 2003-10-14 13:46   
voilà c'est bien le terme approprié : CONTESTATAIRE


NouchnéePosté le: 2003-10-16 11:19   
Quote:

Le 13-10-2003 à 11:01, stephanie77 a écrit:
coucou

tu nous racontera comment ca c'est passé






ça m'a fait du bien de "vider mon sac"
elle m'a dit que c'était plus physiologique que psychologique et que ça allait passer tt seul!
je l'espère
c peut être bête mais je me sens mieux depuis, pourvu que ça dure
un bb ça chamboule la vie et en y repensant, chaque chagement (déménagemet, changement de boulot) m'a toujours boulversé un peu!
pour nous toutes!

ValériePosté le: 2003-10-16 11:25   
si ce n'est pas trop indiscret tu as consulté quoi comme spécialiste ?


isaliPosté le: 2003-10-16 17:53   
Moi je me trouve aussi d'humeur très changeante depuis l'arrivée de Rose, pour Arthur, j'avais pas connu ça.
En plus, ce matin, je suis tombée par erreur sur un mail que l'ex de mon lui a écrit où elle dit plein de vilaines choses sur moi (elle me connait même pas) et elle lui fait carrément du rentre dedans...
Alors depuis j'arrête pas de pleurer...

ValériePosté le: 2003-10-16 18:19   
moi je pleurerais pas j'irais lui casser la ***** (auto-censuré )

faut pas pleurer Isali, c'est avec toi que ton a eu la plus belle du monde et pas avec cette *****


NouchnéePosté le: 2003-10-16 18:47   
Quote:

Le 16-10-2003 à 11:25, Valérie a écrit:
si ce n'est pas trop indiscret tu as consulté quoi comme spécialiste ?






t'inquiètes valérie, c pas indiscret
c'est un psy que j'ai été voir

isaliPosté le: 2003-10-16 19:12   
Je vais pas m'abaisser à lui casser la gueule, elle en vaut même pas la peine...
On vient de s'engueuler avec à cause de ça...
Et c'est reparti

ValériePosté le: 2003-10-16 22:03   
Isali ah ouais mais je suis sûre que ça ferait du bien

mais qu'est-ce qu'il en dit ?

moi c'est l'inverse en ce moment j'essaie de le motiver à aller voir ailleurs j'arrête pas de lui dire qu'il serait plus heureux ailleurs mais il s'obstine

un peu folle la Valérie la fatigue ça nous fait faire et dire n'importe quoi non

Nouchnée et la séance t'a convenu ?
en fait je n'ai toujours pas eu de rdv comme ça a foiré avec les deux que je voulais aller voir alors je me tâte toujours


isaliPosté le: 2003-10-16 22:08   
Ben il dit tout ce qu'il faut pas dire en ce moment, que c'est pas de sa faute si elle écrit ça, qu'il en a rien à foutre de ce qu'elle peut bien écrire, ça m'énerve, j'ai l'impression qu'il se fou de ma gueule et que ça lui fait quand même plaisir que cette nana s'intéresse de nouveau à lui...

isaliPosté le: 2003-10-16 22:16   
Bon, moi je vais me coucher car je suis à force de
Bon, je vais pas réussir à dormir mais bon...
A demain (rire jaune)

NouchnéePosté le: 2003-10-17 10:18   
Quote:

Le 16-10-2003 à 22:03, Valérie a écrit:

Nouchnée et la séance t'a convenu ?
en fait je n'ai toujours pas eu de rdv comme ça a foiré avec les deux que je voulais aller voir alors je me tâte toujours






ça a été. on a parlé de plein de choses; ce qui m'a plu, c'est qu'il y avait un vrai dialogue, je n'étais pas la seule à parler, et à la fin elle m'a dit que je n'avais pas vraiment besoin d'elle car c'était plutot physiologique (dû à la fatigue des suites de couche)
mais bon, j'ai quand même repris rdv en novembre pour voir comment ça évoluait,
je t'avoue aussi que je suis sous anti dépresseur(j'ai un peu honte de dire ça il n'y a que mes proches qui sont au courant)et j'avoue que ça me fait un bien fou, elle m'a dit que ce n'était pas fort et que c'était un petit traitement de 2 mois auquel il n'y aurait aucune accoutumance
depuis je dors!car j'étais devenue insomniaque et le manque de sommeil ça n'arrangeait rien
voilà.....

NouchnéePosté le: 2003-10-17 10:20   
Valérie,

je voulais rajouter: si tu te tates à y aller je te conseille de le faire; ça n'empirera pas les choses, ça ne peut que les améliorer

ValériePosté le: 2003-10-17 10:27   
Quote:

Le 17-10-2003 à 10:20, Nouchnée a écrit:
Valérie,

je voulais rajouter: si tu te tates à y aller je te conseille de le faire; ça n'empirera pas les choses, ça ne peut que les améliorer




je sais que je dois y aller mais je ne sais pas vers qui me tourner c'est ça mon problème, j'ai pas envie de faire du monologue, j'ai envie de trouver quelqu'un de bien et qui me mette en confiance parce que j'ai beaucoup de choses à évacuer




NouchnéePosté le: 2003-10-17 10:45   
essaie peut être de demander à ton généraliste qu'il t'oriente vers qqun, c'est ce que j'ai fait
je sais que c'est pas facile à prendre comme décision mais il faut un peu se "pousser au trin"!
tiens moi au courant de tes recherches, je parle de vraies recherches valérie

isaliPosté le: 2003-10-17 12:38   
C'est vrai que c'est pas facile de trouver un bon psy, parce qu'on a pas envie de raconter sa vie à n'importe qui et qu'on trop le cliché du patient allongé sur le divan faisant un monologue pendant que le psy assis à son bureau ne l'écoute même pas et répond simplement par des "hum, hum".
Mais il faut se faire conseiller bien sûr et aller voir un médecin. Psychiatre ou psychologue et éviter tout ce qui est psychotérapeute (car pas besoin d'être médecin donc on trouve tout et n'importe quoi sur la place) à moins de s'en faire conseiller un.

NouchnéePosté le: 2003-10-17 13:21   
tt à fait d'accord avec isali
chez la psy ou j'ai été il n'y avait pas de divan

ValériePosté le: 2003-10-17 13:57   
et tu l'as trouvé de quelle façon ton psy ?


isaliPosté le: 2003-10-17 14:35   
Ben moi Valérie, j'ai une super copine qui est toujours déprimée, tu me diras, y'a de quoi, il y a un an 1/2 son mari qui ne voulait pas d'enfants l'a quittée pour sa meilleure amie, et ils viennent d'avoir un bébé ! Elle était d'ailleurs en même temps que moi à la mat... Bref, elle passe son temps chez les psy, elle a du tous les essayer sur Annecy alors je crois que je vais m'adresser à elle. Par contre, vaut-il mieux homme ou femme ? Mon gygy est un homme et je préfère mais pour raconter ce qu'on a sur le coeur est-ce qu'une femme comprendrait mieux ?

LarsPosté le: 2003-10-17 15:09   
Les psychologues non plus ne sont pas médecins

Quote:

Le 17-10-2003 à 12:38, isali a écrit:
Psychiatre ou psychologue et éviter tout ce qui est psychotérapeute (car pas besoin d'être médecin donc on trouve tout et n'importe quoi sur la place)


isaliPosté le: 2003-10-17 15:10   
Ah bon, je croyais que les psychologues étaient médecins.
Merci de l'info en tout cas.

LarsPosté le: 2003-10-17 15:26   
Une petite lecture :
http://www.provirtuel.com/doc/3psy.html

C'est un document canadien pouvant tout à fait s'appliquer à la France

isaliPosté le: 2003-10-17 19:25   
Bon, moi je crois vraiment que je vais consulter car ça va pas bien... Je crois que tout à l'heure je les aurais tous les 2 passés par la fenêtre, et je rigole pas
Et dire que je vais encore passer une nuit d'enfer, si au moins, je savais que je peux dormir 8 petites heures d'affilé...
La moindre petite contrariété me met par terre, tout m'énerve, je ne supporte plus les enfants...
J'ai même envie de me fumer une cigarette...

ValériePosté le: 2003-10-17 20:14   
ô comme je te comprends, il m'arrive d'avoir envie de crier très fort et de taper sur un putching-ball tellement j'ai l'impression que mon cerveau grille, j'en peux plus des cris des pleurs et de tout ce qui va avec et tout ça ce soir à cause d'un taré qui a failli nous mettre au fossé, je ne supporte plus rien certains jours, je suis complètement à bout ... j'ai envie de me tirer loin mais tellement loin .....


isaliPosté le: 2003-10-17 20:24   
Je sais que c'est con, que finalement il vaudrait mieux que tu ailles bien mais ça me remonte un peu le moral de savoir que je ne suis pas seule dans ce cas...
Je devais me faire un ciné avec une copine, visiblement, elle ne va peut-être pas pouvoir alors au début je ne voulais pas car j'étais crevée puis je me suis dis "pourquoi pas, ça me changera les idées" et puis maintenant que je suis décidée, ben elle me pose un lapin.
dort sur le canapé, je lui fais toujours la gueule à cause de ce fameux mail, j'ai pas digéré encore alors Môsieur dort... ça me tue aussi ça la capacité qu'ont les hommes à dormir même quand tout va mal.
Bon, les enfants dorment, c'est déjà ça... Rose aura un bib un peu plus tard...
Je te souhaite bon courage, moi j'en ai pas trop.

ValériePosté le: 2003-10-17 20:37   
c'est au moins ce qui est bien sur BBA c'est qu'on se sent moins seules vis à vis de certains de nos états d'âme

j'aimerais bien me faire une sortie, j'aimerais bien repartir d'où je viens d'ailleurs, la solitude me pèse à tel point ici certains jours mais bon c'est mon caractère aussi qui veut ça

c'est marrant parce que toi tu pestes pour ce qu'"elle" a fait et moi ce qu'"elle" n'a pas fait

ça me rappelle que ce matin j'étais en train d'écrire une réponse et la connexion a planté donc mon message s'est envolé (merci Aol ) et je commençais à te raconter comment la meilleure amie de Benoît a complètement disparu de la circulation, ils étaient partis en Australie pendant un mois ensemble. C'est pour ça qu'à la naissance de Corentin c'est la première qui a été avisée de la nouvelle et c'est la seule qui ne nous a pas félicités, pas un mot pas un petit cadeau, et Benoît n'a même pas trouvé ça étrange, la meilleure amie attendait-elle autre chose ....

c'est moi qui me fais des idées


isaliPosté le: 2003-10-17 20:48   
Oui des fois, on se fait des idées mais bon comme je dis toujours "y'a pas de fumée sans feu". En tout cas il vaut mieux faire confiance à et se méfier des ex !
Valérie, je t'ai envoyé un MP.
Finalement ma cops vient de rappeler, ça sera peut-être trop tard pour le ciné mais OK pour un resto. J'ai pas fait, moi !

ValériePosté le: 2003-10-17 22:05   
bonne soirée Isali amuse-toi bien
NouchnéePosté le: 2003-10-17 23:17   
C'est un psychiatre que j'ai été voir car comme le dit lars les psychologues ne sont pas de vrais médecins
valérie, c'est mon généraliste qui me l'a recommandée

plein de pour valérie et isali

isaliPosté le: 2003-10-18 09:45   
Coucou
Finalement nous avons pu aller au ciné et avons mangé un kebab. Très bonne soirée et excellent film : Janis et John avec Sergi Lopez, Marie Trintignant, Christophe Lambert, etc... Suite de la soirée moins sympa car dispute avec , très mauvaise nuit et qui s'est réveillée de 3 h à 7 du mat, toutes les 1/2 h.

ValériePosté le: 2003-10-18 13:50   
ben moi j'ai commencé ma nuit sur le canapé mais il faisait trop froid

en plus je suis en train de me faire ma 4ème lymphangite, la nuit prochaine va encore être dure



isaliPosté le: 2003-10-18 21:43   
Coucou Valérie, ça va ?
C'est quoi une lymphagie ?
Moi ça va mieux car a envoyé un mail à cette en lui demandant de nous laisser tranquille (bon je résume mais il a été assez cassant) et il a proscrit son adresse. Voilà.
Sinon, j'ai trouvé un pédiatre - allergologue alors je vais prendre RDV, on verra bien.

ValériePosté le: 2003-10-19 12:23   


une lymphangite c'est rougeurs accompagnées de douleurs au sein à cause de l'allaitement les 3 premières fois ça s'est accompagné courbatures et de forte fièvre, cette fois j'ai eu les courbatures (on a l'impression d'être passée sous un camion) et un peu de fièvre seulement ça va mieux aujourd'hui mon sein est moins rouge et moins douloureux

bon dimanche


isaliPosté le: 2003-10-19 20:41   
Aujourd'hui, nous sommes allées nous promener en montagne. Voici d'ailleurs une photo de et avec une belle vue sur le lac derrière.


isaliPosté le: 2003-10-20 08:42   
Bon la photo, ça a pas marché, tant pis, je reéssais plus tard.
Valérie, ça va tes nénés ?
Moi je suis encore ce matin, Rose a commencé à se réveiller à 4 h et ça a duré jusqu'à ce matin, on a du se lever entre et moi une dizaine de fois... Je rêve de dormir 8 h d'affilés !
Bon je prends RDV avec le pédiatre ce matin on verra.
Pour le psy, je pense que ce serait bien mais je me sens pas dispo en ce moment... On déménage dans un mois et quand je vois tout ce qu'on a à faire, ça me déprime d'avance...

ValériePosté le: 2003-10-20 09:48   
elle vient direct de ton PC ton image c'est pour ça que ça ne marche pas

ça commence à être moins douloureux, merci

c'est vrai que c'est déprimant les déménagements surtout avec un bébé

moi je sais toujours pas chez qui aller comme psy, celle qui m'a été recommandé ne peut toujours pas assurer les nouveaux rdv mais ça devient vraiment urgent sinon on court tout droit à la rupture


isaliPosté le: 2003-10-20 10:29   
Pour le psy, tu peux peut-être essayer de rappeler la PMI pour savoir s'ils n'en connaissent pas un autre.
En plus, c'est vrai que pour ce genre de trucs, l'idéal c'est le bouche à oreille mais bon on a pas trop envie de chanter sur tous les toits qu'on a grandement besoin d'un psy.
Ouais, le déménagement et puis aussi, il faut qu'on fasse toutes les peintures avant de rentrer dans la maison .
Moi qui étais jusqu'à ces derniers une superwoman active et organisée, qui ne reculait devant rien, j'ai plus envie de rien faire...
Bon sinon, malgré l'intervention de pour dire à cette ..... de nous foutre la paix, j'ai quand même un peu de peine qu'il ne m'en ait pas parlé. Pour moi la solidité d'un couple est basée sur la confiance et on doit pouvoir tout se dire. Surtout qu'après le mail de , elle a eu le toupet de répondre encore. lui avait demandé de ne plus nous écrire à part pour m'envoyer des excuses mais elle a encore redoublé de vulgarité et de méchanceté. Bon maintenant qu'on a proscrit l'adresse, j'espère qu'on en entendra plus parler. Je crois qu'elle est jalouse mais étant donné ce qu'elle dit (je ne peux pas te l'envoyer en MP Valérie cette fois tellement c'est ignoble...) je me dit qu'elle est complètement tarrée... Je m'inquiète quand même un peu car m'a dit que quand ils s'étaient séparés, il s'était retrouvé assez rapidement quelqu'un, elle l'avait appris et comme elle n'acceptais pas, elle était allée acheter une cervelle de j'sais pas quoi, elle l'avait laissé pourrir quelques jours et elle l'avait envoyé par la poste à la nouvelle copine de ... J'ai un peu peur moi !
Les photos, il faut qu'elles viennent d'un site uniquement ?
Bon sur ce, je vais peut-être aller m'habiller car il parait que le pyjamas-peignoir, c'est pas bon pour le moral...

ValériePosté le: 2003-10-20 10:32   
effectivement elle aussi elle a besoin d'un bon psy

j'ai essayé un troisième numéro et ça répond pas, la chance me poursuit


ValériePosté le: 2003-10-20 10:54   
la 4ème ne prend pas de nouveaux rdv, je vais faire tout l'annuaire à ce rythme


isaliPosté le: 2003-10-20 11:45   
Valérie, j'espère que tu vas trouver quelqu'un.

JalnaPosté le: 2003-10-20 20:44   
coucou les filles

Je suis allée consulter le médecin suite à des douleurs prés du coeur, j'arrivais pas à voir si c'était mon sein , poumons ou coeur et cela m'angoissait énormément et je m'imaginais le pire c'est à dire ne pas voir mon fils grandir, une horreur et me mettais à .

En faite c due à grand stress et je suis trop nerveuse, c'est un début de dépression commme dit le titre, j'en ai même devant mon médecin.
Pourtant mon fils se porte bien et grandit bien et a eu récemment 5 mois, je pensais pas que j'aurai pu avoir ceci. Mais il y a des jours, je veux faire pleins de choses, que la maison soit niquel et voyant que certains jours je n'arrive pas et bah je m'énerve, et ça me fait mal prés de mon sein. ET je fais un peu de tadychardie car à cause du stress, mon coeur bat trop vite.

Il m'a conseillé de me relaxer un max, me promener, faire du sport voir taper dans un puching ball, yoga ou de grandes promenades avec mon fils.

Il m'a prescrit des médicaments à base de plantes pour m'aider un peu à retrouver destresser.

bizzzzzzzzzz

Ca fait du bien de vous lire, ça me rassure , je ne suis pas la seule

LarsPosté le: 2003-10-21 17:49   
J'ai ça aussi, ça fait comme des pics
C'est du au stress
pour toi Jalna

Quote:

Le 20-10-2003 à 20:44, Jalna a écrit:
Je suis allée consulter le médecin suite à des douleurs prés du coeur


SdauguetPosté le: 2003-10-23 19:45   
Salut Valérie

Un peu déçu que tu ne penses pas à moi dans ces moments là.

Je suis pourtant pas loin et disponible si tu n'as pas la forme.

Mais je reste à ta disposition.

Sdauguet

ValériePosté le: 2003-10-24 08:57   
c'est tellement plus facile pour moi d'écrire que de parler et pis j'ai jamais aimé embêter les gens avec mes problèmes alors qu'ici si on n'a pas envie de me lire on me lit pas

mais je te remercie Stéphanie

à bientôt


isaliPosté le: 2003-10-24 09:07   
Hier j'ai regardé l'émission sur les pbs de certaines femmes avec leur maternité (la maternologie) et je me suis beaucoup retrouvé dans les témoignages...
Je suis allée sur le site et c'est intéressant.
En fait, je ne pensais pas avoir ce genre de pb car c'est mon 2ème enfant mais dans le reportage, une femme a connu ça avec son 3ème... Si ça intéresse quelqu'un, je peux donner les liens.
Bisous,
Courage Valérie,
Isali

ValériePosté le: 2003-10-24 09:14   
Isali ça t'a fait du bien de partir 2 jours ?

oui je veux bien, j'ai pas regardé parce que j'ai même plus le temps de feuilleter le programme tv

et le rdv de Rose ça a donné quoi ?

eh ben j'en pose des questions moi ce matin


isaliPosté le: 2003-10-24 09:31   
Coucou Valérie, dès que j'ai 2 min, je te donne le lien. Je dois m'habiller et partir faire une course avec mes 2 loulous. Tu peux aussi aller sur le site "magicmaman.com", c'est là que j'ai trouvé un forum dont ils ont parlé à la TV. D'ailleurs une des femmes qui témoignaient dans le reportage poste sur le forum pour aider les mamans dans ce cas... c'est dans le groupe "psychologie" et ensuite le topic "maternologie". J'y poste en tant que "Rosart" car Isali existe déjà.
En tout cas, le site est vachement bien en général.
Va voir ce que j'écris dans le topic "ma fille pleure la nuit", le pédiatre, j'ai failli lui en coller une et franchement je n'ai qu'un mot à dire : NUL.
2 jours chez maman sympa, bon elle habite pas loin mais ça m'a permis de me faire chouchouter un peu et de me sentir moins seule... Mais bon des fois je me dis qu'elle est peu... avec moi... Par ex, elle me dit que j'ai vraiment pas de patience
A tout à l'heure.
Bisous, bisous


ValériePosté le: 2003-10-24 09:58   
les pédiatres à mon avis ça devient difficile d'en trouver un qui nous convienne sous tous les aspects

le mien : il est dur à dérider, il cause quasiment pas et moi non plus alors le dialogue bonjour
les 2 pleurent alors que l'autre jour il avait une remplaçante elle a expliqué à Corentin et même quand elle a regardé ses oreilles et sa bouche il a rien dit mais avec moi je l'ai trouvé sèche et j'avais envie de lui dire "allez vous faire ***** (auto-censuré ) c'est pas toujours facile d'expliquer les symptômes et de répondre à leurs questions

pour ta maman c'est facile de dire que tu n'as pas de patience ça fait 4 mois que tu n'as pas passé une nuit entière elle ne se rappelle plus comment ça fait
c'est la copine de mon père qui m'a sorti la même chose l'an passé à la naissance de Corentin, j'étais déjà au bout du rouleau je venais de perdre ma mère, mon père lui a trouvé une remplaçante en un mois, j'accouche prématurément, je dors maxi 5 heures par nuit et je devrais rester zen qu'on m'explique comment on fait pour y arriver au lieu de faire des réflexions à la ****
mais si tu t'es fait chouchouter c'est déjà




anne12Posté le: 2003-10-24 23:30   
SAlut,

moi aussi, je veux bien le lien.

bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz


isaliPosté le: 2003-10-25 08:31   
Je sais pas comment on met un lien...
mais je sais que quelqu'un la mis dans le topic "su sujet de l'émission d'envoyé spécial", sinon aller sur magicmaman.com, forum et dans "la vie de tous les jours", il y a un groupe "psychologie" et là on trouve différents topics sur la maternologie et d'après ce que j'ai compris, la fille qui a témoigné à la TV c'est Betty Blues, elle répond à toutes les filles qui se sentent mal.

sylphe2003Posté le: 2003-10-25 10:53   
voilàle lien
ValériePosté le: 2003-10-25 13:54   
merci pour le lien c'est vraiment passionnant, j'ai l'impression que cette discussion lève enfin le voile sur les non-dits


isaliPosté le: 2003-10-26 09:46   
Je suis bien d'accord avec toi et même si je n'en suis pas au point de ne plus m'occuper de ou de ne pas lui donner d'amour, je crois qu'il y a pas mal d'éléments dans mon parcours, dans ma vie, qui font que inconsciemment peut-être, je provoque les pbs de ma fille.
Par ex, le fait que dès ma grossesse, j'ai eu peur que n'aime plus quand son enfant biologique serait né... qu'il fasse des préférences, le fait que je passe mon temps à dire à que Arthur était beaucoup plus cool que Rose au même âge, comme si je voulais soutenir mon fils... et dans tout ça ma louloute ne veut pas me faire mentir alors elle pleure la nuit, elle a des pbs gastriques, etc...
Bon, je me pose pas mal de questions. Voilà.

ValériePosté le: 2003-10-26 18:38   
Quote:

Le 25-10-2003 à 13:54, Valérie a écrit:
merci pour le lien c'est vraiment passionnant, j'ai l'impression que cette discussion lève enfin le voile sur les non-dits






par contre je trouve que le verbe est parfois un peu trop haut à mon goût sur le lien qui a été donné dans l'autre topic


isaliPosté le: 2003-10-26 20:43   
Je comprends pas ce que tu veux dire par "verbe trop haut..."
ValériePosté le: 2003-10-27 10:29   
je trouve que c'est un sujet intéressant et important parce qu'on fait un peu trop comme si ça n'existait pas mais là-bas les échanges manquent de courtoisie, mais ce n'est que mon avis


isaliPosté le: 2003-10-27 10:38   
Salut Valérie,
OK compris, effectivement, c'est un peu chaud parfois et dommage que ça tourne au règlement de compte.
Ca va ?

ValériePosté le: 2003-10-27 11:59   
c'est effectivement l'impression que j'en ai eu mais je ne connaissais pas ce forum, j'ai déjà du mal à tout suivre sur BBA

on va dire qu'on fait aller, des hauts et des bas et j'ai toujours pas pris de rdv mais ça m'apparait de plus en plus comme une évidence que c'est une nécessité


isaliPosté le: 2003-10-27 12:25   
De toutes façons, il faut que l'idée fasse son chemin...
Comment réagit ton face à ton désaroi ?
Car le mien, il fait comme si de rien n'était, enfin, il essaie de me faire rire alors que quand je ne vais pas bien j'ai pas forcément envie qu'il fasse le clown ! Ou alors, il fait la vaisselle, le ménage, il essaie de m'aider dans les tâches...mais bon, ça doit pas non plus être facile pour lui...
Tiens, j'ai RDV avec mon osthéo pour Rose, je lui ai demandé s'il pouvait quelque chose pour moi en lui exposant les symptômes, il m'a dit "oui, si c'est mécanique"... Bon on verra, donc mercredi chez la naturopathe et lundi d'après chez l'osthéo... Il faut ce qu'il faut...

ValériePosté le: 2003-10-28 11:15   
alors Benoît fait des efforts mais certains de ses comportements me portent un peu sur le système et je me pose plein de questions quant à savoir si je vais supporter longtemps donc l'idée fait de plus en plus son chemin et j'espère que bientôt j'arriverai à décrocher un rdv

j'aimerais qu'il prenne plus d'initiatives sans que je sois obligée de faire la manche en quelque sorte

c'est peut-être moi qui suis trop exigente ou qui suis allée à mauvaise école, je ne sais pas, je ne sais plus, il y a tellement de choses qui se bousculent dans ma tête ces derniers temps que je ne sais plus trop

j'espère que pour vous ça va rapidement s'arranger si le traitement fait effet




tyaraPosté le: 2003-10-28 11:32   
Salut Valérie

Les hommes en général on beaucoup de difficulter avec tout nos états d'ame le mein est pareil je voudrais qui comprenne tout sans que je lui dise rien. Je voudrais qui m'aide sans qu j'ai a demander ce qui n,arrive jamais cé fatiguant de toujours courrir et d'en plus devoir dire cherie tu peut mettre la table la table et la il répond oui oui minute et puis finalement le repas est pret et pas de table mise et il répond maois oui la j'étais pour le faireeeeeee lui tout fru que l'on ne soi pas contente.....moi ca me purge parce que la fois d'ensuite je me dit bah pas besoin de lui demnader seras plus vite fais si cé moi. les hommes des fois Mais bon de mon coter cé pas si pire ca baigne ca baigne

ValériePosté le: 2003-10-28 11:40   
voilà c'est la même chose alors des fois je me dis que si je vivais toute seule au moins je saurais pourquoi je fais tout toute seule


tyaraPosté le: 2003-10-28 11:46   
Valérie

oui mais vivre toute seule on s'ennuirais de nos oh la la la vie des fois! Car moi j'ai deja essayer hein je me suis séparer d'avec mon et puis ben je suis revenue

ValériePosté le: 2003-10-28 11:49   


bon alors je me contenterai de partir en vacances et je reviendrai


tyaraPosté le: 2003-10-28 11:53   
cé ben mieux comme ca ma tit Valérie

Alors en vacance tu t"ennuie et puis quand tu reviens ben cé le grand amour!

ValériePosté le: 2003-10-28 12:26   
c'est vrai que j'aurais bien envie de changer d'air en ce moment


tyaraPosté le: 2003-10-28 12:32   
des fois ce qui est platte cé que entre le moment ou on a envie et besoins de changer d'air et le moment ou on est en possibiliter de le faire ya souvent un décalage

Moi aussi j'aurais bien besoin d'avoir du temps pour moi, pourtant mon homme travail comme un fou et on ne se voit pas souvent mais il arrete dans moins de 1 semaines pour l'hiver du coup j'ai le cafard il va etre toute la journée a la maison dans mes pates oh la la les bonnes femme elles ne savent pas ce qu'elle veulent enfin cé ce qu'il me dirais

Valérie tu savais que le deuxieme prénoms de mon ti-loup Alex c'est Benoit

ValériePosté le: 2003-10-28 14:02   
un juste milieu ce serait pas mal

c'est Benoît


tyaraPosté le: 2003-10-28 14:08   
Valérie ben pour la job de mon homme cé difficile un juste milieu puisque cé un travail saisonier donc l'été il travail comnme un malade sans vacance mettons de mars a novembre et ensuite pu rien, a la maison a se pogner le beigne résultat il me rend dingue

tu sais en plus Pourquoi on a donner Benoit comme deuxieme prénom a notre fils ben mon chum s'appelle Bruno et puis tout le monde se trompe toujours sur son nom meme sa famille ils disent toujours Benoit Alors on cé dit cool vu que t'étais du pour t'appeler comme ca mais que tu t'apelle Bruno pourquoi pas Benoit comme deuxieme prénom pour Alex

ValériePosté le: 2003-10-28 14:14   
c'est vrai que ça doit pas être facile tous les jours peu d'hommes supporte de rester à la maison trop longtemps

bon courage pour la fin de saison alors


tyaraPosté le: 2003-10-28 15:03   
merci Valérie pour ta cé gentil de ta part.

toi comment vas tu?

ValériePosté le: 2003-10-28 15:22   
ça va le soleil est revenu , ce matin on nageait en plein brouillard et je déteste ça

j'attends de pouvoir mettre les deux au lit en synchro pour me mettre 5 minutes à la broderie mais c'est pas gagné aujourd'hui alors en désespoir de cause je me suis mis le disque de Dido


isaliPosté le: 2003-10-28 17:11   
Bon, je vois que ça papote sec quand je suis pas là. Me voilà revenue. De chez ma copine. On a collé les gosses à la sieste et on s'est fait un bon petit repas avec vin rouge, bon petit plat, fromage, dessert, bref, on s'est fait plaisir .
C'était sympa car on se voit moins en ce moment. Elle est en plein divorce alors depuis que petite Rose est née, j'ai l'impression qu'on a pas du tout les mêmes préoccupations, du coup, on a mis un peu de distance. On est pas sur la même longueur d'onde mais on est amie pour la vie alors on a été suffisamment intelligente toutes les 2 pour se rendre compte que c'était mieux comme ça pour le moment et qu'on se rattraperait plus tard... en avait marre de la voir débarquer tous les soirs sans exception à la maison de 20 h à minuit pendant 3 mois même s'il l'adore alors que moi j'étais soit crevée de mon gros ventre soit HS des nuits avec la louloute qui dormait pas
Bon en ce qui concerne les , c'est vrai ils n'ont pas que des qualités mais bon moi je ne me plainds pas trop du mien.
Valérie, le tien a visiblement les mêmes défauts que tous les mecs...
Bisous

ValériePosté le: 2003-10-28 17:19   
ses qualités et ses défauts comme moi quoi


ValériePosté le: 2003-10-28 17:27   
euh remarque bien à certains égards je dois être pire que lui


isaliPosté le: 2003-10-28 20:23   
arrête ! bientôt, c'est lui qui va venir se plaindre de sa femme sur bba !
chamallowPosté le: 2003-10-28 22:07   
les filles vous me faites rire.
Bon moi je suis pas en dépression post-partum mais je me dénonce : il y a longtemps que je vous suit avec assuidité pour avoir de vos nouvelles sur ce topic
Vous connaissez ce livre "les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus" ? il est assez fameux, ça a fait du bruit à la sortie.
Ca parle de l'inévitable conflit entre homme et femme vu qu'on a rien en commun et c'est bien drôle. Par contre ce qui m'a moins fait rire, c'est que ça nous dit en gros que puisque c'est nous qu'on a plus de patience, faut dire les choses gentiment à monsieur, y a même des exemples avec ce qui faut dire et pas dire et pourquoi.
Alors ça donne (restez assises) :
- ce qu'elle devrait dire : "Tu veux bien te libérer un moment pour que nous discutions?"
- ce qu'elle ne doit pas dire : "Il faut qu'on parle"
- ce que l'homme risque de comprendre : "C'est ta faute si nous parlons si peu, tu devrais m'accordez plus de temps" (reproche).
Et oui, il faut prendre des gants avec eux, ces messieurs n'aiment pas les reproches
C'est sous-titré "connaître nos différences pour mieux nous comprendre" et je vous le donne en mille....ça a été écrit....par...un bonhomme

anne12Posté le: 2003-10-28 22:16   
Salut tlm,

C'est moi qui aurait pu écrire ces mots, c'est pile-poil la même chose chez moi. Il faut savoir que les hommes ne sont pas faits comme nous et on ne réfléchit pas de la même façon. Alors, moi, je me suis résignée et si j'ai envie qu'il m'offre un bouquet de fleurs et bien je lui dit mais qu'il ne doit pas le faire le jour même. Une astuce comme une autre.

Quote:

Le 28-10-2003 à 11:32, tyara a écrit:
Salut Valérie

Les hommes en général on beaucoup de difficulter avec tout nos états d'ame le mein est pareil je voudrais qui comprenne tout sans que je lui dise rien. Je voudrais qui m'aide sans qu j'ai a demander ce qui n,arrive jamais cé fatiguant de toujours courrir et d'en plus devoir dire cherie tu peut mettre la table la table et la il répond oui oui minute et puis finalement le repas est pret et pas de table mise et il répond maois oui la j'étais pour le faireeeeeee lui tout fru que l'on ne soi pas contente.....moi ca me purge parce que la fois d'ensuite je me dit bah pas besoin de lui demnader seras plus vite fais si cé moi. les hommes des fois Mais bon de mon coter cé pas si pire ca baigne ca baigne




bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz


isaliPosté le: 2003-10-29 07:12   
Cham, moi j'avais acheté Mars et Venus refont leur vie
C'est vrai qu'il vaut mieux dire à son mec pour ne pas trop le braquer et éviter qu'il se mure dans un silence insuportable "chéri, quand es tu dispo pour que l'on parle ?" Mais en général, comme ce genre de demande est faite sous le coup d'un soupçon d'énervement - car si on demande à son d'avoir une discussion, c'est qu'on estime, qu'on ne discute pas assez car évidemment, ce n'est pas notre faute à nous les femmes qui sommes toutes disposées à parler avec notre petit mari en toutes circonstances... -, et que donc en général, ce qui sort le plus facilement c'est "bon j'en ai marre il faut qu'on parle" ! .
Moi je suis en général, anti-conflit alors j'arrondis le plus souvent les angles, je me dis qu'il possède des qualités que j'estime essentielle à la bonne santé de notre couple (sinon je l'aurais pas choisi) et que pour les petits défauts, c'est pas bien grave... mais des fois, je sais pas ce que j'ai, heureusement c'est plutôt rare, il a à peine franchi la porte en rentrant du boulot que j'ai envie de lui sauter à la gorge... Je ne le fais pas évidemment mais je m'arrange toujours pour que ça dégénère dans la soirée...